Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 10:13

réponse à M. Patrick Besson ( le Point le 19/02/2009)

Ironie mordante, persiflage pétillant, gouaille déliée avec un je ne sais quoi, comme un parfum subtil, très Parisien, qui flotte çà et là du côté de chez Lipp ou de la Closerie des Lilas.
Mais , au juste , de quoi parlez vous?

De surfacturations en connivence avec Total
De " Conseils" Africains à 2 millions d'Euros
De sociétés écran "Visant à ne pas se faire pincer"

La Justice, étourdie, tourne la tête.

Reste alors le procès médiatique où le journaliste est tout à la fois Enquêteur, Expert et Procureur.

Efficace, très efficace et pas cher!

Repost 0
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 17:36

Le Point du 12/02/2008  n° 1900


Pourquoi donner dans le modeste, l'étriqué voire le rikiki?
6000 euros par çi, 2 millions par là à peine quelques mois de salaire d'un footballeur de haut niveau.

Quand on a pour cantine La Closerie des Lilas, on peut faire dans le lourd, le sérieux, le consistant: le Management par ex

Owen Jones............7350 millions d'euros
Bernard Arnault       3800
Antoine Zacharias   3500
Jean René Fourtou  3300

Ca ç'est du pesant et pour peu que vous ayez assez d'incompétence pour couler la boîte, elle recevra des milliards de subvention et vous toucherez le pactole.

De quoi avoir des générations de neuneu qui pourront alors vénérer votre portrait dans le hall du château familial.

Un rêve!

Repost 0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 09:08

Alors que les chars Russes sont encore présent en Géorgie, à 30km de là, à Sotchi, Mr Fillon fait assaut de politesse envers Mr Poutine:

" La France et la Russie sont dans une situation d'interdépendance (1) et il n'y a pasd'alternative à une relation forte  fondée sur la coopération, sur la confiance, sur le dialogue et le respect du droit"

Il faut croire que dans l'esprit de Mr Fillon le respect du droit est conforme à l'occupation par la force d'un pays libre et indépendant. on croit rêver...

Quand à Mr Poutine qui rabache son amertume que l'UE ait reconnu le Kosovo sans doute approuve t- il les carnages accomplis par les Serbes.

Mr Poutine et Fillon votre monde n'est pas le nôtre, on vous le laisse volontiers.


1) C'est justement le problème qu'il conviendrait de résoudre.


Break de 3 semaines



Repost 0
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 10:11


Parfois la mer du temps vire en tempête: le vent se lève et de gros nuages noirs gonflent à l'horizon.

N'est ce pas le cas en ce moment?

-- La religion revient au galop:
Doucereuse chez les Bouddhistes honorés par le Maire de Paris.
Immuable chez les Catholiques soutenus par Nicolas Sarkosy.
Sanglante chez les Talibans.
Farouche dans bien des pays Musulmans.

-- La situation financière aux Etats Unis est craquante: les répercussions économiques mondiales sont inévitables.

--La Russie avance ses frontières Européennes vers l'occident , après la Géorgie ce sera la Crimée puis l'Ukraine.
Où les Russes s'arrêteront-t-ils? Ils disposent de 3500 têtes nucléaires et ont produit 10000 chars T72.

--Pendant ce temps l'Iran poursuit  tranquillement la fabrication de sa bombe atomique.

Dans le vent qui forçit, dans les vagues qui se creusent, l'UE est comme un gros Bouddha au ventre rond sur un frêle esquif chargé à ras bord  de victuailles. La Commission Européenne continue de plancher sur le gabarit des pommes Golden et la France est en plein débat sur une taxe de couverts en plastic.

Ô mon bateau ohohoho..........

Repost 0
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 09:27

C'est fait: l'Ossétie et l'Abkhasie sont sous tutelle Russe.
Il leur reste à mettre sous contrôle l'ensemble de la Géorgie. Soyons patients!

Si l'Europe n'avait pas péféré les "tournantes" à un mariage sérieux.
Si l'Europe avait des muscles dignes de son PIB.
Bref, si l'Europe existait, elle aurait profité du tropisme Géorgien et serait présente à la porte de Bakou contrôlant ainsi le Pétrole et le passage terrestre entre l'Europe et l'Asie.

Mais peut être regrettons nous le temps ou les Russes étaient à Berlin

Nostalgie, quand tu nous tiens............
Repost 0
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 19:45


L'amour c'est quelque chose que l'autre ne sait pas,
C'est l'angoisse quand elle ne rentre pas,
C'est guetter dans ses yeux une ombre,
Qui vous habille le coeur en sombre,
C'est aussi ce chagrin,
Dont elle ne dit rien,
On voudrait bien savoir pourquoi,
Mais de savoir  on n'ose,
Tant est grande la peur d'être trop maladroit.

L'amour c'est un souci et aussi une peur,
A demi-mot, à demi-coeur,
De ne pas être à la hauteur,
Pour aider l'autre à son bonheur.
Pour l'aider à trouver.....?
L'amour c'est un regret.

L'amour c'est le tourment de faire,
Encore une dernière peine,
Et ne plus être là pour lui dire je t'aime.

Repost 0
3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 19:40




Les quartiers hauts ont des ombres propices
aux douceurs somnolentes.A ces torpeurs exquises
la peau brune des femmes y perle de moiteurs.

La nuit est une mer, ses suaves odeurs
embaument. Les fados aux multiples couleurs
vous accoutrent le coeur de haillons nostalgiques.


Je l'ai vue, blanche et froide, sa tête, au front de cire,
posée sur un nid de cheveux.
Le manque ploie l'échine et vous creuse la peau.
L'absence est trop présente, ce terrible fléau,
est un trop lourd fardeau.

 

Repost 0
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 13:36

La lâcheté découle de la peur de perdre quelque chose.  Perdre la vie, l'amour, l'argent........
Cette peur est souvent irraisonnée car l'on surestime la chose à perdre. Tel ce vieillard  qui au bord du tombeau ferait n'importe quoi pour conserver la vie.

Une conception rationnelle de la lâcheté devrait conduire à la moduler en fonction de la valeur que l'on donne à la chose que l'on risque de perdre.
Un homme,ou une femme,  jeune,beau, riche, comblé d'amour et en pleine santé a plus de  raisons d'être lâche qu'un pauvre type.

Il en est de même pour les nations: l'UE, magnifique,riche,sociale,avide de progrès et de bien-être, affamée de besoins, liées de dépendances a plus de raisons d'être lâche qu'un pays aride et miséreux. Il serait inexcusable que celui-là sacrifia son honneur.

En politique internationale la lâcheté est une science, qui, jointe à l'hypocrisie et au mensonge, a pour nom Diplomatie.

La difficulté est dans la capacité de mener à bien la mission de lâcheté sans donner  au peuple l'impression que l'on trahit les valeurs de liberté, souveraineté, démocratie qu'on leur rabâche à longueur de temps. Oeuvre de virtuose, d'autant plus ardue dans les pays comme les nôtres ou les politiques sont engoncés dans les pelisses de la vertu dont ils se sont parés pour se faire élire.

Dans les démocratures, telles que la Russie, la force n'exclut pas la ruse mais  il suffit de prononcer le mot Patrie pour que chez ces peuples, si longtemps soumis, tout le monde se lève et soit au garde à vous.

L'UE est en pleine phase diplomatique avec la Russie, elle y a déjà laissé son honneur mais elle peut encore espérer sauver sa fortune à condition d'avoir le courage d'assumer sa bassesse jusqu'au bout.

Ceci étant l'histoire nous apprend que le manque de courage a souvent conduit nos peuples au désastre.
Les Français ont la mémoire courte, c'est bien connu!
Repost 0
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 15:51

Quiconque a une miette de bon sens comprendra qu'en obligeant la Géorgie à accepter le droit de stationnement et de patrouille à l'armée Russe, on a livré ce pays, souverain et démocratique, à l'occupation militaire d'un pays étranger. Pas de quoi être fier!
Comme en 1938, ce nouveau Munich montrera dans l'avenir qu'il s'agit d'une erreur politique majeure.

Quoiqu'il en soit  le Kremlin peut, désormais, développer sur des bases solides cette argumentation:

1) Attendu que les ressortissants d'origine Russe d'Ossétie et d' Abkhasie réclament l'indépendance de ces régions dans un cadre piloté par la Mère Patrie,
Attendu que la Géorgie refuse obstinément de donner droit à leur demande,
Attendu que ce refus provoque des tensions croissantes et dangereuses pour les populations Russes, il était nécessaire que la Russie préparât, et ce début juillet, un renforcement conséquent de ses troupes du maintien de la paix en Géorgie. Pour ce faire, après consolidation des voies ferrées Russie-Géorgie l'acheminement rapide de soldats et de chars lourds fût possible.

2) les intentions pacifiques  Russes ayant été comprises, à tort,(sic) comme une agression par les Géorgiens, ceux-ci ont déclenché les hostilités en bombardant Tskhinvali provoquant un génocide ( au moins 133 morts).La réplique Russe fût alors immédiate et foudroyante.

3) Voulant, à tous prix, obtenir un cesser le feu immédiat Mr Sarkosy, Président de l'UE, a fait signer aux deux parties un accord par lequel la  Géorgie concède à la Russie le droit de stationnement et de patrouille des forces Russes sur son sol.(1)

4) Conformément à cet accord la Russie a aussitôt modifié la mission de ses troupes qui sont redevenues
des forces de Paix. Mais la réussite de cette charge implique le maintien d'effectifs et d'armes lourdes suffisants ainsi que la tenue d'un certain nombre de positions stratégiques pouvant aller, par exemple, à Poti pour contrôler les manoeuvres suspectes de navires Américains. Pour le moment le contrôle de Tbilissi n'a pas été nécessaire.

5) Afin de rendre la situation cohérente et conforme aux voeux des ressortissants Russes d'Ossétie et d'Abkhasie la Russie a reconnu l'indépendance de ces deux régions.

6) Il reste maintenant à l'UE de prouver ses intentions de Paix et de réconciliation des peuples en reconnaissant, à son tour, l'indépendance de ces régions et en  faisant pression auprès de la Géorgie pour qu'elle accepte. Dans un souci d'apaisement la Russie continuera d'assurer les approvisionnements énergétiques à l'Europe.

7) D'éventuelles sanctions contre la Géorgie peuvent être évitées si le Président Saakchvili ne pose plus de problème. Son inclination pro-occidentale, ses dispositions peu coopératives appellent un remplacement.
Ceci dans son propre intérêt, ne serait ce que celui de sa santé.


(1) L'armée Russe n'est pas en situation d'occupation de la Géorgie mais seulement en stationnement et en mouvement pour positionnements ou patrouilles conformément aux accords proposés par le Président Sarkosy.
Repost 0
29 août 2008 5 29 /08 /août /2008 10:34
Comme en ce temps, des bottes ennemies écrasent la liberté d'un pays démocratique et souverain.

Comme en ce temps, les envahisseurs arrogants usent du fait du prince en se torchant avec les conventions et les traités. ( Chiffons de papier disait Hitler)

L'Europe est aujourd'hui dans le même état de faiblesse face à la Russie que jadis la France et l'Angleterre envers l'Allemagne.

Est ce pour cette raison que le Président Sarkosy est allé s'aplatir devant les dirigeants de Moscou?

Est ce pour cette raison qu'il a fait signer au Président Georgien un accord qui reconnaît aux Russes un droit de stationnement et de patrouille de leurs troupes dans son propre pays?

Dés lors, si on prête la main à une telle forfaiture, comment concilier cela avec nos idéaux, tant de fois rabâchés,de liberté, de souveraineté et de démocratie?

Bien des gens vont pourtant s'y employer et les prétextes ne manqueront pas: pragmatisme, culpabilisation de la victime et victimisation de l'agresseur, impératifs économiques, bref la " Réal Politique" va conduire à trouver un compromis déshonorant  permettant de sauver les apparences en ménageant les exigences du vainqueur.
Ainsi naquit la " Collaboration" de funeste mémoire.

Car il n'y a pas d'illusions à se faire: pour les Maîtres du Kremlin l'opération " Dents du Caucase" ne fait que commencer.

Reprenons nous et résistons, à Tbilissi c'est notre Europe qu'on assassine.


Repost 0

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens