Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 15:41

Depuis des décennies la France vit agréablement grâce à des prélèvements fiscaux élevés dont le trop plein abonde les gaspillages Publics lesquels, à leur tour, boostent la machine économique.

Cet heureux système fonctionne plaisamment malgré un manque de ressources pétrolières et minières joint à une déficience chronique de compétitivité de produits industriels de consommation courante atteignant désormais le secteur automobile.

 

Ou, plutôt, fonctionnait ….car son principe basé sur l’effet venturi requiert que, lorsque le régime baisse, une dévaluation de la monnaie provoque, par contrecoup dépressif, une relance de la machine.

 

Sauf que lorsque la France est passée à l’Euro, nos têtes de linotte, ont, du même coup, perdu la clé du placard qui renfermait le précieux sirop typhon. Qu’à cela ne tienne ! À partir de ce jour, on s’est dopé à la dette.

 

Mais voilà que, pour se faire élire, François Hollande affirme que tout en augmentant notre dépendance énergétique, tout en accroissant les impôts, tout en amplifiant les dépenses (avec promesse vague de réductions on ne sait où), il pourra non seulement réduire la dette mais juguler le chômage dès fin de cette année.

 

Un vendeur de voitures d’occasion qui dirait qu’elle fonctionne à l’eau chaude aurait peu de chance d’être cru. Mais, pourvu que les médias s’y prêtent et que la «Com. » soit bien faite, les Politiques ont l’avantage de pouvoir faire admettre n’importe quoi.

En 1940 il leur a suffi de dire que «La route du fer était coupée » pour que les Français repensent aux vacances. «Y a d’la joie » chantait Charles Trenet.

 

Alors, que la Cour des Comptes tire la sonnette d’alarme……..on s’en fout !

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens