Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 16:46

 

 

«Garde tes larmes pour plus tard»

 

On dit que celui qui n’a pas été, au moins une fois, amoureux dès le premier regard, n’a jamais été amoureux.

J’ai été amoureux de ce livre dès le premier regard. Saint André (sans de), fabuleux Fregoli, tantôt écrivain, journaliste, limier, archéologue, enquêteur, psychologue va jusque dans les cimetières recueillir les éboulis des ruines de leurs vies, pour nous conduire, par un extraordinaire labyrinthe de pistes emmêlées, par des allées venues coruscantes, au débouché d’une clairière à une fresque d’amour dure , froide et bleutée comme une banquise. Magnifique !

Cette infatigable orpailleuse (c’est une fille… !.) sort des pépites de partout. «La religion, ce soleil des âmes, éclaire à verse pourtant la vie quand on la tient à distance » page 224.

 

Alix (Saint André) c’est le facteur Cheval de la biographie (quel boulot !) , sauf que c’est bien plus que de la biographie, plus que de la littérature , plus que du talent, et sa Galerie des Glaces reflète mille soleils. Il y aurait tant de choses à y comprendre encore….

 

 

Garde tes larmes pour plus tard (gallimard)

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens