Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 08:41




A deux pas de chez lui, sur l'autre versant de la belle montagne on l'appellerait  EL Desdichado.
Tel celui du bon Roi Henri son destin est de sauver la France.
Hélas de sombres complots et la trahison de moult pairs l'empêchent de remplir sa noble mission.
Seule Dame Ségolène lui fait les yeux doux, mais ne dit-on pas que ses baisers sont mortels?

Par une nuit douce et molle  j'ai  suivi le chat noir qui gravissait  la longue côte et après le dernier tournant  m'est apparue, baignée par le halo d'une lune pale, la Tour de Mauvezin.
Alors le chant mélancolique du Desdichado a envahi mon coeur : merveilleuse et étrange langueur.

" Je suis le Ténébreux,- le Veuf,- l'inconsolé,
   Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie,
   Ma seule Etoile est morte,- et mon luth constellé,
   Porte le Soleil noir de la Mélancolie"  (g.de nerval)

Repost 0
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 08:42

Aimé Césaire a gagné, et avec quel brio, le procès qu'il a fait à la France pour sa présence outre- mer.
Le recul de l'histoire,l'évolution idéologique et l'air du temps l'ont aidé, mais son formidable talent de Procureur a fait la différence.
D'autant  que les défendeurs de  la France ne se sont pas bousculés: Mr Villepin encense l'Avocat Général, Mme Royal le voulait au Panthéon et Mr Sarcozy, au plus bas dans les sondages, est  vilipendé quand il ose parler d'aspects positifs.

Voici un extrait de '' Cahier d'un retour au pays natal" quand Aimé Césaire prend conscience de la condition inégalitaire des Noirs:

"Au bout du petit matin, une autre petite maison qui sent très mauvais dans un rue étroite,une maison 
qui abrite en ses entrailles de bois pourri des dizaines de rats et la turbulence de mes six  frères et soeurs, une petite maison cruelle dont l'intransigeance affole nos fins de mois et mon père fantasque grignoté d'une seule misère, je n'ai jamais su laquelle, qu'une imprévisible sorcellerie assoupit en mélancolique tendresse ou exalte en hautes flammes de colère; et ma mère dont les jambes pour notre faim inlassable pédalent, pédalent de jour, de nuit, je suis même réveillé la nuit par ces jambes inlassables qui pédalent la nuit et la morsure dans la chair molle de la nuit d'une Singer que ma mère pédale, pédale pour notre faim et de jour et de nuit"

Que retiendrons les enfants de cette partie de réquisitoire dont la beauté littéraire coupe le souffle?
Sauront -ilsque le père de Césaire était inspecteur des impôts?
S'interrogeront -ils sur les sources financières qui lui ont permis d'accéder à de très hautes études et de fréquenter le gratin parisien?
Comprendront -ils par quel sophisme ce grand intellectuel, d'aura internationale, a pû tout a la fois rejeter le moindre aspect positif de la présence Française et faire en sorte que la Martinique devienne un département Français?
Faut -il pour cela scruter Baudelaire? "  Postulations contradictoires: l'extase et l'horreur de la vie",   chercher d'autres raisons ou s'en tenir  à l'admiration convenue,politiquement correcte?

Repost 0
2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 08:28

Les pressions Culturelles, Médiatiques, Scientifiques, Techniques, Démographiques, font que la Société contraint et façonne, un peu plus chaque jour, l'individu pour le faire rentrer dans le moule communautaire.
Cela commence dès le jeune âge: on appelle cela l'éducation.

Heureusement, les citoyens  sont , en matière d'égalité ou de liberté assez détachés des basses contingences. l'idée, le principe, prévalent sur la matérialité des choses. Dés lors il suffit de faire illusion pour pallier efficacement la réalité à condition de préserver quelques valeurs sacrées:

Le droit de vote   ( L'esclave s'affranchit dès lors qu'il peut choisir son maître)
Le droit de libre expression  ( Je dis, donc j'existe)
Le droit de manifester (  grégaire et rassurant)
Le droit de laïcité ( Dieu merci)

A ces conditions, il est facile aujourd'hui de refuser à quiconque les droits vitaux les plus fondamentaux comme de boire ou d'uriner gratuitement sauf à s'acquitter d'une taxe pour une miction en sanisette de Mr D.....

Vive la Liberté............au Tibet.
Repost 0
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 09:31

A propos du rôle de François Mitterrand à Vichy Serge Moati à dit " J'aurais aimé qu'il me dise: j'étais un jeune homme, je me suis trompé"

Mais François Mitterrand était un grand homme politique qui ne s'est pas trompé en matière de carrière.
Il avait, pour ce faire,  les qualités essentielles requises:

L'intelligence
L'ambition
Le cynisme
Le détachement
Le sens des évènements

De ce fait il fût:

Pétainiste
Résistant
Socialiste
Président
Monarque

A moins que l'on ne parle de morale  triviale, hors sujet d'un grand destin, François Mitterrand était un jeune homme qui ne s'est pas trompé.
Repost 0
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 10:03


Dixit le sus nommé:

" Si la situation au Tibet reste la même, je renaîtrai hors du Tibet, loin du contrôle des autorités Chinoises. C'est logique.Le but d'une réincarnation est de continuer le travail inachevé de l'incarnation précédente.Si donc la situation Thibétaine n'est pas résolue, il est logique (sic) que je renaisse en continuer le travail inachevé"

Béotien en matière de méditations sublimées, j'avoue avoir du mal à admettre que l'âme du Lama actuel remonte à Gedun Drub qui fût le premier Dalaï Lama dés 1447 et que cette renaissance dans des corps nouveaux n'est pas prete de finir.
Par contre, pour ma part, nul doute que cette affirmation est d'une portée politique importante et subtile.

Si les Chinois ne reconnaissent pas,en la personne de Sa Sainteté,une essence miraculeuse et ne veulent le considérer,ainsi que ses successeurs, que comme un mortel susceptible d'un pouvoir spirituel, non temporel, la conciliation sera très difficile.

La fait de nommer le Dalaï-Lama Citoyen d'honneur de Paris est d'une portée nationale et même internationale, je suppose que l'acte à été pleinement étudié et réfléchi et, en cohérance, cela implique que l'on soit en osmose avec les positions les plus fondamentales du récipiendaire.

Au vu de ce que dit Sa Sainteté en haut de page je suis un peu étonné que le Maire de Paris réputé Laïc et fils du Siècle des Lumières ait pu se laisser ainsi subjuguer.




Repost 0
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 09:26

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur overblog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'overblog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs overblog

Repost 0

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens