Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 20:05

Habilement épaulé par son porte parole Mathieu Ricard, le Dalaï Lama use de son influence auprès des Français pour obtenir un soutien politique dans sa lutte pour la reconquête du pouvoir au Tibet.

Hors toute polémique pour savoir si le Tibet doit être sous tutelle Chinoise ou indépendant,si la France tient à ses positions de pays foncièrement démocratique et laïc elle ne devrait en aucune façon, sous aucun prétexte et dans aucun pays, accepter et encore moins promouvoir l'accession d'une autorité à caractère sectaire ou religieux.

Ceci, même si Sa Sainteté est la réincarnation d'un Dalaï Lama du 15eme siècle ou du Bouddha en personne.

Repost 0
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 09:38
La France ne manque jamais l'occasion de donner des leçons de sa propre conception de la Liberté.
Cette conception varie en fonction des pays et de ce que nous voulons démontrer. Ainsi la critique envers la Chine est elle  beaucoup plus appuyée que celle à l'égard de la Russie ou de pays d'Afrique et du Moyen Orient.
Les évènements  en Ossitie et en Georgie n'émeuvent guère les Mentor Français et Sa Sainteté le Dalaï Lama, (Pape de la Gentilité par la grâce de la Metensomatose) devient pour les Français laïcs (?) le symbole de la Liberté au Tibet.......Rigolade!        Chassez la croyance, elle revient au galop.

La Liberté que l'on pourrait qualifier de matérielle ou physique est considérée comme triviale.Ce qui enflamme les beaux esprits c'est la Liberté dans sa conception intellectuelle, quasi virtuelle: Liberté de Penser de Dire et d'Ecrire.

Eluard disait " Liberté, j'écris ton Nom" .Quiconque voudrait mettre en pratique cette admirable image poétique et se ferait chopper en train de la taguer sur une sanisette verrait bien que Liberté est, en pratique,interdite en beau pays de France.

Pour de multiples raisons, souvent par une vision paternaliste et empathique du bonheur des masses, la Société se fera de plus en plus contraignante envers la Liberté matérielle de l'individu.

Raison de plus pour donner aux autres des leçons de Liberté symboliques et évanescentes. Réconfort  gratifiant qui ne mange pas de pain.




 
Repost 0
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 08:59

Au prétexte qu'il a dépassé les bornes de propos admissibles, Charlie Hebdo censure  définitivement Siné en le mettant à la porte.

Au contraire de la Chine qui censure l'expression sur la liberté, les droits de l'homme et autres convictions humanistes qui honorent, au moindre coût, le disant, la France fustige et au besoin réprime, tout ce qui est inopportun.
(1)

La censure est donc comme la langue d'Esope, bonne ou mauvaise selon la valeur que l'on attribue à sa raison.


(1)  Pour avoir des détails sur les propos inconvenants à éviter se référer aux intellectuels bien pensants de tous bords. Par exemple le mot Nègre est à caractère injurieux et raciste dans la bouche du vulgum pecus mais la Négritude est reconnue sublime sous la plume d'Aimé Césaire.



Repost 0
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 14:31

Non seulement l'armée coûte cher, non seulement elle ne sert pas à grand chose, mais vla t'y pas que nos taquineurs de gâchette tirent à balle réelle sur la population.

De cet évènement gravissime, qui révèle  un relâchement stupéfiant de la discipline et de l'organisation, les chefs sont, en premier lieu, responsables.

Le Général Cuche, non sans panache, en a tiré la leçon.

Alors que la compassion devrait aller aux victimes, alors que la raison devrait conduire à toutes mesures ( y compris disciplinaires) pour empêcher de telles aberrations, des voix s'élèvent pour s'indigner des propos du Président de la République.

Halte au Feu!!









Repost 0
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 10:35

A l'encontre des ressources pétrolières le gisement de la bêtise humaine  est inépuisable.

A coup de " Plus beau la vie" " Derrick" " Julien Lepers" et coetera,  les Directeurs de Chaînes n'en finissent pas d'exploiter le filon.

Cependant c'est aussi ma propre connerie qu'ils excroquent. En tant que producteur je réclame ma dîme. Une sorte de TVA sur la bêtise, dont partie me reviendrait.
Ce serait la moindre des choses.
Repost 0
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 08:43


D'un coup d'éponge humide
Sur l'ardoise noire de la vie
J'efface le temps

Dans ces espaces verts, ouverts, couverts
De fleurs de sang, de couleurs pures, brutes et prudes, chaudes et pastel
Dans ce val de nature, verdure d'un vert dur, chaleur humide
Tendre désinvolture
Suaves bouffées de chlorophylle, contrastes cramoisis.

Rupture citadine
Où sont passés les rêves bétonnés?

Émoi et moi, aime moi, entier, fertile
Reptile rampant sur l'écume d'une moiteur indiscrète
C'est facile sous la chaleur.
Où est le reste?
Et qu'est ce qui reste?

Quand c'est beau on est plein, on est tout seul.

Repost 0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 16:34

Qui peut se dire Libre s'il n'a pas liberté de Conscience?
Qui peut  se croire en  Démocratie si le Citoyen est privé du droit de voter selon sa propre conscience?

Dès lors que la République cache au Citoyen des fautes, délits ou crimes, commis par le Candidat et sanctionnés par la justice, elle ne permet pas à l'Electeur de voter en son âme et conscience.
Ceci même si la justice a prescrit le délit ou le crime, car, admettre cela, revient à dire que l'on agrée la sujétion de la conscience individuelle à la décision des Instances de l'Etat.

Attendu que le fondement de la Démocratie repose sur le libre arbitre du Citoyen.

Attendu que la preuve est faite qu'il n'en est pas ainsi aujourd'hui.

La République Française ne peut pas prétendre qu'elle est une authentique, pleine et entière Démocratie.

De brillants esprits ne s'y sont pas trompés: ils qualifiaient la France de Démocrature.

Repost 0
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 17:24

Dans le point n°1866 Mr Bernard Henri Levy gémit sur le départ de PPDA. Ce vieux cacique de 60ans qui zozotait depuis des lustres tous les soirs devant son prompteur devrait donc céder sa  place bientôt. Ô rage, Ô désespoir, Ô Sarko ennemie, n'a t' il donc tant vécu que pour cette infamie? Laurence Ferrari qui doit le remplacer n'arrive à sa cheville si ce n'est à ses pieds.
Et pourquoi donc Mr Bernard Henri, Laurence Ferrari serait elle moins professionnelle, moins pertinente, plus à la botte que son prédécesseur, et si elle ne l'est pas pourquoi ne pas lui donner sa chance? Parce qu'elle à 40ans? parce qu'elle est une femme?
En vérité votre soutien inconditionnel de Poivre ne manque pas de sel. Parce qu'il à  traité le Président de la République de petit garçon, vous dites que c'est un homme indépendant, moi je n'y vois qu'un propos déplacé et  plutôt imbécile pour l'image de la France dans le Monde.Vous encensez son esprit caustique, soit: en caustique il n' y a pas d'homme en vue qui n'en soit arrivé là sans avoir ciré quelques pompes.

Nietzsche à dit: " Dans toute secte philosophique, trois penseurs se suivent dans l'ordre que voici:
le premier sécrète la semence, le deuxième en tire des fils et en tisse une toile artificielle, le troisième guette dans cette toile les victimes qui cherchent à s'y prendre--et cherche à vivre de la philosophie."

Monsieur Bernard Henri Lévy ne soyez pas l'araignée; vous avez largement démontré que vous valez beaucoup mieux que ça.

Repost 0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 14:52

Selon une lettre anonyme qui circule en ville, le maire de Périgueux aurait été condamné le 16 février 1977 pour attentat à la pudeur sur mineur.

Même avéré ce fait serait banal, tant nous sommes habitués aux frasques des notables.
( Seuls les faibles ont devoir de vertu)
En tout état de cause le délit serait sans doute couvert par la prescription.

Néanmoins le citoyen électeur n'y trouverait pas son compte dans la mesure où cet éventuel fait caché n'aurait pas, à celle ou celui choqué par cet acte, donné la liberté de voter en toute liberté de conscience.

Dans d'autre pays, par respect pour l'électeur, on ferait lumière, il y aurait enquête, plainte contre X, proçès en diffamation, déménti, aveu, explication voire démission.

Mais en France, Démocrature
(1) plus ou moins bananière on fait silence.

" Les Français sont des veaux " disait de Gaulle.



(1)   de JF Revel
Repost 0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 08:43

Voici in- extenso le texte d'une des nombreuses lettres qui circulent dans la ville:

                                                     ---" Périgueux, une ville à fleur de perversité.

Oui, Mesdames, Messieurs de Périgueux.
Votre nouveau Maire est un délinquant sexuel.
Pourquoi?........

Plainte a été déposée par Madame Nicole Moissan, née Dufour, le 12 septembre 1947, demeurant 37 rue de l'aqueduc à Périgueux,
Contre Michel Moyrand, né le 1 février 1949, pour des faits s'étant déroulés le 29 septembre 1976 à 17heures, au lieu dit, le Grand puy-Bernard, à Périgueux, véhicule R16 immatriculé 474 MA24.
Faits qui ont été jugés, le 16 février 1977, à Périgueux condamnant le Sieur Michel Moyrand à 6 moins de prison avec sursis, pour ATTENTAT à la PUDEUR SUR MINEUR.

Michel Moyrand était à l'époque  Marié et père de famille.

Michel Moyrand a reconnu les faits, déclarant en substance,
"JE NE PEUX PAS REPRIMER MES PULSIONS"

Voulez vous être tous complices!!!
Toutefois nombre d'entre vous le sont déjà...

La moralité n'est bien souvent qu'une affaire d'éclairage et tu es le gardien de ton propre phare"---


Voici comment l'on traite à Périmerle le tombeur de Darcos, le membre éminent du Parti Socialiste que Mme Royal est venue, en personne , introniser comme homme de grande morale et d'immense valeur.

Ce peut-il que ce notable réputé émérite soit ainsi ravalé au rang de minable petit délinquant sexuel sans aucune réaction?

Ce peut il que le mépris du citoyen électeur soit tel qu'on le laisse sans moufter dans l'expectative du choix entre l'infâme corbeau ou le délinquant sexuel?

Même si la légalité n'y trouve rien à redire il faut que la Démocratie  laisse le choix de conscience au citoyen ce qui implique un droit à la vérité et à la transparence sans faille.

Quoiqu'il en soit, en ce moment, à Clochegueux c'est pas Moyrand.

Repost 0

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens