Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 13:32

Ce matin, sur RMC Manuel Valls se dit «fatigué» et «un peu écœuré»(1) par les critiques et «la mise en cause permanente» du Président Hollande. J'imagine que tous ceux qui débinent le Chef de l’État étaient loin de se douter à quel point leurs attaques affectaient le Premier Ministre jusqu'à le rendre (un peu) malade.

J'espère que l'aveu de son ras le bol sera entendu, que les diatribes vont cesser et que les sondages vont donner une mesure plus équitable des efforts considérables et partagés du couple de l’exécutif.

Nous qui ne faisons que constater que le chômage est en hausse, que la croissance est molle, que le pouvoir d’achat est en baisse et que la mort rode dans les musées, procédons par égoïsme. Nous ne mesurons pas à leur juste valeur les applications conjuguées qu'ils doivent mettre en œuvre pour seulement éviter que ça aille plus mal.

Autrement dit Monsieur Valls nous encourage à modérer notre ingratitude, laquelle, disait Plutarque, est envers les Grands Hommes, la marque des peuples forts.

1) Ecoeurer : Dégoûter au point de donner envie de vomir

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens