Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 12:40

On peut, évidemment, jouer sur les mots et postuler qu’elle n’a pas dit exactement cela : « La droite, qu'a-t-elle encore de républicaine ? Elle nous répète toute la journée les plaines d'Alsace et les pinèdes du sud-ouest. La droite républicaine n'a pas besoin de faire l'esbroufe pétainiste de la terre qui ne ment pas ».

Aimé Césaire, dont on sait l’admiration que lui porte Mme Taubira, va plus loin encore : « Très chrétien bourgeois qui porte en lui un Hitler qui s'ignore, Hitler qui l’habite, Hitler qui est son démon »

Inutile de faire un dessin pour voir que la silhouette de ce bourgeois très chrétien habité par Hitler se calque parfaitement sur le profil de cette « droite » dont parle la Garde des Sceaux.

On sait que lorsqu’elle veut faire mal, les propos de Christiane Taubira relèvent plus du nidoreux que du mellifluent, mais, hors de l’intention blessante, on retrouve l’idée, chère à Manuel Valls, d’exclure toute droite qui ne serait pas « républicaine ».

L’erreur consiste à faire comme si derrière les partis, considérés comme nauséabonds, il n’y avait pas d’électeurs, comme si les partis se suffisaient à eux-mêmes alors qu’ils n’existent que par la volonté de ceux qui votent pour eux.

Dans un temps où l’abstention risque d’être le premier parti de France, refuser à ceux qui ne plaisent pas le droit d’être de la république conduit direct à la mort de la démocratie. Jean-Christophe Cambadelis a bien flairé le danger qu’il y avait à s’engager dans cette voie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens