Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 16:23

Alors que Barak Obama prend le risque (calculé) de jouer à fond la carte de la démocratie, François Hollande, par crainte d’un vote Parlementaire, joue celle de la Constitution : « Moi Président… »

Pourquoi pas ? Puisque la Cinquième République n’est autre qu’une sorte de monarchie en CDD… Bien qu’irrationnelle, risquée et non démocratique, sa position ne manquerait pas de panache si le Président Français affirmait, d’ores et déjà, que quel que soit le résultat du vote Américain, Il n’y aurait pas de coïtus interruptus de la part de la France qui a les moyens militaires de mener seule une action «limitée et proportionnée » contre des objectifs ciblés Syriens.

En se mettant en position de sujétion face à l’Amérique, le Président Hollande rabaisse la France au rang de vassal et fait planer le doute sur nos réelles capacités de frappes, même limitées.

Pour ma part, il n’y a pas de suspens : le Congrès donnera son feu vert à Barak Obama. Forte raison pour qu’à la veille du G20, le Chef de l’Etat, tout en affirmant sa solidarité de compagnon d’arme, eut donné à voir que la liberté politique de la France reste indemne, totale et nullement inféodée au verdict Américain.

L’avenir nous dira quel intérêt et quelle gloire la France, tirera d’une action de principe dont Washington tient les ficelles, sans aval de L’ONU, sans réel appui de l’Europe, contre la Russie et l’Iran….

Repost 0
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 08:09

Pour les Présidents Américain et Français, il s’agit de «punir» Bachar el Assad de l’un de ses crimes bien précis : celui du 21 Aout. Ils veulent le faire au prétexte que cela l’empêchera de recommencer tout en fondant l’espoir que, pris de peur, il accepte une solution politique mettant fin au conflit. Jean- Marc Ayrault, Premier Ministre loyal, s’échine à vendre cette «conviction».

S’il s’agit de démontrer qu’il y a eu crime, que le régime de Bachar el Assad est assassin et que Damas a les moyens de faire des massacres : on le sait depuis des mois et des mois. Le rabâchage de ces évidences relève de la tautologie et n’apporte rien de nouveau.

Alors, pour avancer, admettons une fois pour toutes le postulat (irrationnel ?) de François Hollande et de Barak Obama selon lequel celui qui possède le revolver est, forcément, l’assassin… Comme eux, faisons passer pour preuve ce qui n’est, en fait, qu’intime conviction.

Cela admis, il n’en reste pas moins que la vraie question n’est pas là. La vraie question est de trouver une solution pour mettre un terme à la tuerie (que ce soit par balles ou toute autre cause) afin d’apaiser, par une solution politique, la situation en Syrie et si possible dans la région. Pour ce faire l’opinion doit faire place à la raison. Ce n’est pas en envoyant des missiles au risque d’ajouter des morts aux morts, de provoquer des exodes en surchargeant de réfugiés les pays voisins… Ce n’est pas en se mettant à dos des dizaines de millions de Chiites et Alaouites (1) y compris ceux du Maroc (2) que le problème trouvera sa solution.

La solution n’est pas à Damas mais à Moscou. C’est là qu’il faudrait mettre la pression… Un arrêt des fournitures d’armes par la Russie aurait bien plus d’impact que des missiles pour amener el Assad à négocier. L’affaire de Géorgie montre que Vladimir Poutine n’est pas insensible à la persuasion pourvu qu’elle ne vienne pas d’une affiliation à Washington.

Lâché par l’Europe, François Hollande ne veut pas se plier à un vote du Parlement Français (3) mais, ô Ironie, il se soumet à celui du Congrès Américain.

  1. Ce sont les Français qui, après la première guerre mondiale, se défiant des sunnites créent en Syrie un territoire des alaouites.
  2. Mohammed VI est le 22eme monarque de la dynastie alaouite.
  3. «Une assemblée pour décider doit avoir un nombre impair, mais trois, c'est déjà trop» (Maréchal Foch)

Repost 0
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 08:20

Folie si, comme l’affirme Paris, le régime de Bachar el Assad est responsable du massacre perpétré le 21 Août dans les environs de Bagdad.--- Qui donc de raisonnable, qui donc, autre que fou, organiserait la «destruction » par le gaz de centaines ou de milliers d’innocents à seule fin de susciter l’opprobre internationale, de risquer les tribunaux pour crimes contre l’humanité, de prendre des missiles sur la figure et, cerise sur le gâteau, de donner un avantage considérable à ses adversaires ? Mêmes symptômes que celles des folies suicidaires et meurtrières bien connues chez Hitler et plus récemment Saddam-Hussein, Mouammar Kadhafi puis, maintenant (selon Obama et François Hollande) chez Bachar el Assad.

Absurdité de Washington et Paris qui consiste à vouloir « punir» un fou, comme si les bombes, suprême électrochoc, allaient le rendre subitement assez raisonnable pour accepter une solution politique de bon aloi... Un fou on l’enferme ou on le tue. Ainsi fut fait pour Saddam Hussein et Mouammar Khadafi.

Faiblesse doublée d’incohérence de la part de Barak Obama qui veut punir Bachar el Assad en tant que criminel de guerre tout en refusant de le chasser du pouvoir. Faiblesse de la part de François Hollande qui, bien que partisan d’éliminer le Dictateur, n’ose pas contrarier la Maison Blanche.

Seule la possibilité de détruire les stocks de gaz et les usines qui le produisent sans nuire à la population ou une intervention visant à chasser Bachar el Assad du pouvoir relèveraient d’une certaine cohérence…..A moins que l’on ne découvre, plus tard comme en Irak, que les preuves étaient bidon… Grosse boulette !!

Repost 0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 16:04

«Passons sur le mépris à l'égard du «peuple le plus intelligent de la terre»… On vous prendrait pour des imbéciles qu'on ne pourrait pas mieux vous le faire savoir» dit Philippe Riès dans un article sur Médiapart.

En ce qui me concerne, le fait d’être pris pour un imbécile n’est que justice, je m’agace pourtant de ce que certains socialistes me la rendent trop copieusement.

Lors de sa campagne, le Candidat Hollande n’avait pas caché son intention d’augmenter la pression fiscale. Il présentait cela comme nécessité pour conduire les réformes dont le Pays a besoin afin d’accéder aux coruscantes prairies promises pour 2025.

Si l’on voit bien les effets de la pression fiscale, force est d’admettre que les véritables réformes structurelles dont il était question relèvent du leurre si ce n’est de l’imposture.

J’en veux pour preuve la fameuse réforme des retraites que toute l’Europe (et les marchés ?) zieutait comme symbole de la volonté Française à rebâtir son économie sur de sérieux critères d’orthodoxie sociale et financière. Or, point de réformes dignes d’enrayer l’endémie du problème. Seules des mesures pour boucher les trous qui se traduisent par des hausses de cotisations et l’augmentation des dépenses…

Visiblement François Hollande dédaigne la courbe de Laffer qui démontre qu’à partir d’un certain seuil l’impôt tue l’impôt.

Quel est ce seuil ? Je l’ignore, mais je sais que les socialistes sont dans une spirale qui nous y mène fatalement sans que, pour autant, cela ne serve l’avenir.

Repost 0
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 12:56

Je sais simplement qu’elle n’est ni socialiste ni pauvre…Sa fortune est en Guadeloupe sous forme d’une SCI qui présente entre autres avantages d’échapper à la contrainte triviale du strip-tease ministériel voulu par François Hollande… Mme Taubira est à l’évidence une Femme intelligente, courageuse, pugnace dont la mémoire phénoménale lui permet de vous expliquer comment marche une montre quand vous lui demandez l’heure…

Mme Taubira est-elle à sa place comme Garde des Sceaux ?

Oui ! si l’on donne comme priorité à la Justice une mission idéologique : Sorte de tropisme vers une conception de précellence égalitaire de l’homme en tant qu’être (1). Ce qu’Il «Est» prévalant alors ce qu’Il «Fait»

Oui ! Si compte tenu du peu de moyens que l’Etat donne à la Justice on accepte cette indigence en ne mettant les délinquants en prison qu’en fonction des places disponibles.

Non ! Si l’on conçoit que le rôle de la Justice est, avant tout, de protéger les Citoyens…Qu’elle faillit quand ce n’est pas le cas, notamment s’il y a récidive.

Non ! Si l’on estime que ce sont les moyens qui doivent s’adapter aux besoins et non pas les besoins aux moyens.

Non ! Si l’on admet que la montée de la délinquance juvénile est extrêmement préoccupante et que les nouvelles dispositions prévues par la Garde des Sceaux vont avoir un effet stimulant plutôt que dissuasif.

«La justice écoute aux portes de la beauté » dit Aimé Césaire. Madame Taubira se délecte de ça… Moi je n’y vois, hélas ! que le sang des couteaux

  1. Ou Etant ? (Heidegger)

Repost 0
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 18:00

Après avoir auditionné des dizaines d'experts, policiers, magistrats, sociologues et même des ministres (Christiane Taubira et Manuel Valls) une commission Parlementaire récente a conclu en avril 2013 que les chiffres de la délinquance officiellement publiés par la police ou la gendarmerie ne sont pas fiables. Selon ce même rapport le risque de distorsion et de manipulation est important du fait que l’indépendance de l’ONDRP (Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales) qui diffuse les chiffres est très proche du Ministère de l'Intérieur. La Commission souhaiterait que le Président de cet observatoire soit nommé par les Parlementaires.

Le fait de ne pas avoir de thermomètre efficace arrange tout le monde : La Gauche qui peut ainsi masquer la réalité des choses et se prévaloir de bons résultats. La Droite qui a le loisir de stigmatiser le laxisme de Gauche sans risque d’être contredite par des statistiques fiables.

On s’accorde pour dire que la lutte contre la délinquance doit commencer dès l’enfance par des actions synergiques et graduées entre la famille, l’école, la police et la justice. On s’accorde… sauf Mme Taubira puisqu’elle envoie un signal fort et contradictoire à la jeunesse la moins favorisée. L’Ado qui voit son Père ou sa Mère partir dès l’aube au travail pour des cacahuètes (au risque de prendre des prunes) tandis-que le Dealer, chopé et condamné, mais dûment « probatoirisé » monte dans sa BM pour aller ratisser le stade, cet Ado-là se pose des questions sur la Société. Il ressent un profond sentiment d’injustice qui le conduit (à juste titre) à se demander si ça vaut vraiment le coup d’être honnête.

La Garde des Sceaux fixant à cinq ans de prison le seuil en dessous duquel la peine est commuée en probatoire, vaut-il mieux faire chômeur ou smicard plutôt que délinquant risquant, au pire, des travaux d’intérêt général ? Le choix devient plausible…

Repost 0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 10:53

Stigmatisant les effets terribles, scandaleux, néfastes de la détention, Mme Taubira voit dans la « virilité intimidante » l’une des causes qui ont fait si longtemps considérer l’ergastule comme meilleur moyen de répondre à la délinquance… Il s’agirait donc d’une sorte d’excès hormonal, jouant sur le psychique, lequel serait, en bonne part, responsable de la manie qu’ont les braves gens de vouloir faire enfermer les étourdis ayant contrevenu à la Loi.

On ne saurait donc trop conseiller à Manuel Valls de consulter : il est possible que ça se soigne...

Nonobstant, Mme Taubira devrait pouvoir faire passer sa loi rapidement et sans mal. Les Verts et la Gauche d’avance conquis, il ferait beau voir que des Socialistes fassent la fine bouche devant des avancées humanistes considérables, ayant pour objet que des femmes et des hommes soient exemptés de la torture de la Prison.

De la même manière relâcher les malheureux qui pourrissent dans les geôles se fera d’autant plus facilement qu’ils n’ont même pas besoin qu’on leur ouvre les portes pour prendre la poudre d’escampette : Le problème n’est donc pas là…

Le problème est d’ordre électoral et même s’il passe très au-dessus de la tête de la Garde des Sceaux, le temps va si vite que les électeurs risquent d’être appelés aux urnes avant que les états d’esprits aient changés et ne se soient rendus comptes des bienfaits que les nouvelles orientations ont apporté.

En attendant, le moindre fait divers, le moindre assassinat, le plus petit viol d’enfant risque de ranimer cet instinct bestial du mâle, cette «virilité intimidante» qui transforme le plus civilisé en brute épaisse (Ressentiment du faible à l’égard du fort inspirant la haine de celui-ci à celui-là) (2) .Dès lors, le citoyen, incapable de reporter sa vindicte sur le malheureux coupable risque de le faire dans l’urne.

D’ici 2025, date à laquelle la Gauche aura, en principe, achevé son travail de remise à niveau de la nature humaine, Il serait trop bête que la Loi «on sermonne, on instruit, on soigne» reste sous la menace d’une remise en question.

Je propose deux solutions : Un moratoire sur les élections au suffrage universel et la castration de tous les mâles de France un peu trop «testosteronés» …

  1. Christiane Taubira EELV jeudi dernier…
  2. Nietszche
Repost 0
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 15:21

Il était temps de couper l’herbe sous le pied de Manuel Valls, chouchou des Français, danger potentiel pour le Premier Ministre et (pourquoi pas ?) le Président de la République.

Ce fut fait à Marseille sur le lieu même qui cristallise la montée de la délinquance et montre les difficultés qu’ont tous les Ministres de l’Intérieur à ajuster (Karcher ou pas) leurs paroles aux réalités du terrain…

Pour ce faire Jean-Marc Ayrault n’a pas lésiné : avec l’appui de quatre de ses Ministres, il a relégué Manuel Valls au rôle d’exécutant de la politique gouvernementale qui relève du Président, de Lui-même et de Mme Taubira. Chacun a sa place : aux uns de tracer la route, aux autres d’enlever les cailloux.

Mais en dehors des raisons de préséances et de rivalités, ce sont des concepts idéologiques qui s’affrontent… Dogme contre pragmatisme… A titre d’exemple, quand Manuel Valls dit que la question du regroupement familial peut être posée, Cécile Duflot le reprend sèchement au nom du droit à « sa part de vérité »…D’un côté une sorte de réalisme à la «Sarkozy », de l’autre une conception dogmatique de la vérité, représentée comme un gâteau dont la Ministre aurait sa part. Or la vérité n’est pas une réalité que l’on peut découper en tranches : c’est une recherche au terme de laquelle, dit Platon, l’âme contemple l’idée du bien. Quand Manuel Valls essaie de voir si le regroupement familial pose de réelles difficultés, Cécile Duflot s’oppose au nom du bien des familles à vivre ensemble.

Ce n’est pas d’aujourd’hui que la Gauche, lorsqu’elle est au pouvoir, est tiraillée entre ses idéaux humanistes et ses impératifs réalistes. Ce n’est pas d’aujourd’hui qu’ils usent de la Propagande pour pallier cela. (On dit aujourd’hui « Communication », mot sous couvert duquel on conduit un ensemble d'actions psychologiques influençant la perception publique des événements, des personnes, de façon à endoctriner une population et la faire agir et penser d'une manière voulue) …« Au XIXe siècle, Le socialisme en se structurant adopte le vocabulaire de la religion, et appelle « doctrine » le discours politique et « propagande » les méthodes de sa diffusion au sein de la population ouvrière » … Bien que les temps aient considérablement changés on voit combien il est difficile de se débarrasser des vielles habitudes.

Humilié en place publique à Marseille par Jean-Marc Ayrault, remis à sa place par le Président de la République, conspué par une partie de la Gauche et des Verts, Manuel Valls a perdu le premier round et, peut-être, sa notoriété.

Il n’empêche que chaque jour rapproche un peu plus les Socialistes de la seconde manche: Celle des élections… Bien que Manuel Valls ait cassé le thermomètre (il est vrai bien peu fiable) de la délinquance dès son arrivée place Beauvau, il sera de plus en plus difficile d’en cacher une montée qui ne milite pas en faveur du pouvoir actuel. Ce sont les candidats socialistes qui risquent d’en payer les pots cassés.

Repost 0
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 13:04

Quelle chance avons-nous quand nos Ministres rêvent,

Et qu’ils nous font rêver à ces futurs charmants,

En sommeil aujourd’hui, en attendant le temps,

Où le bonheur surgit dès que le jour se lève.

Car, à l’appel du Président, nos Ministres feront souvent ce rêve étrange et pénétrant d’une France inconnue qui les aime et qu’ils aiment…

Au-delà de l’ambition poétique portée par le zéphyr onirique des membres du Gouvernement, j’y vois, pour ma part une sorte de message subliminal : «Moi Président, je ne veux pas rester dans l’histoire comme un médiocre pourvoyeur de petits bonheurs immédiats. Le Peuple dut-il en payer le prix, je ferai de la France un modèle économique et sociétal précurseur de nouvelles avancées civilisatrices

Mondiales »

En faisant plancher ses Ministres à l’horizon 2025, François Hollande fixe, par là même, la date à laquelle il espère terminer son œuvre. De la même manière il nous signifie qu’il a besoin de trois mandats consécutifs.

C’est, à mon sens, le message essentiel qu’il veut faire passer et l’objectif principal visé par le biais de ces étranges compositions françaises ministérielles.

Atteindre cet objectif ambitieux ne sera pas chose facile : l’aporie relève dans la difficulté à faire trois mandats tout en pressurant, (notamment) la classe moyenne, condition indispensable, compte tenu du manque de compétitivité de la petite et moyenne industrie française, pour rester dans les clous du déficit public.

En attendant …

Si, cet hiver, je vois un pauvre sans logis,

Je chaufferai son cœur en racontant Duflot,

Et ses yeux brilleront à l’idée des locaux,

Qu’il aurait pu avoir avant qu’il soit occis.

Repost 0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 08:49

Je lis sur l’Express que «Jean-François Copé a proposé vendredi 16 aout un "débat sérieux et objectif" au parti sur le quinquennat Sarkozy au sein de l'UMP avant la mi-octobre »… « Sans prononcer les mots "droit d'inventaire", il demande que ce débat ne se "transforme" pas "en procès" contre Nicolas Sarkozy et François Fillon »

A entendre Eric Ciotti (1) poursuivre sa vindicte contre Jean-François Copé, je pencherai plutôt pour la dernière hypothèse : suite du feuilleton «Règlements de comptes à UMP Corral»

De fait, l’UMP est divisé en deux camps, Sarkozy et Fillon, qui s’affrontent en champ clos devant les indécis, les attentistes et les indépendants qui attendent d’entrer à leur tour dans la lice. Pour le moment Jean-François Copé s’efforce de mettre une attelle sur la fracture de ce Parti en vue de concourir aux municipales.

Les Français vont-ils longtemps accepter que l’intérêt national passe après celui des Partis ? Vont-ils encore longtemps accepter que de serviteurs du Peuple les Partis en soient devenus les Maitres ? Devant la montée en puissance et en technicité du métier de «Politique » (dont François Hollande ou Harlem Désir sont des exemples) la Démocratie se perdra si le Peuple ne consacre pas un minimum de temps à apprendre son métier de citoyen. La fameuse formule inscrite au fronton de notre Constitution «Gouvernement du Peuple, par le Peuple, pour le Peuple», déjà en agonie, finira cadavre à moins que le réveil populaire ne lui insuffle une nouvelle vie.

Si le Peuple se laisse endormir par des campagnes de com. limite propagande, indignes du respect que l’on doit aux électeurs, si le Peuple se laisse prendre aux « inventaires » faits par ceux qui sont juge et partie, si le Peuple considère que son seul droit et son seul devoir est de voter de temps à autres : ce Peuple-là ne mérite pas la démocratie.

Laissons les Partis à leurs cuisines, à leurs primaires, à leurs inventaires, et réclamons, à chaque fin de mandat, un droit au Bilan Institutionnel Quinquennal fait par la Cour des Comptes et le Conseil Constitutionnel.

  1. Selon Eric Ciotti François Fillon est un «Homme d’Etat » au contraire de Jean- François Copé qui, selon lui, ne peut prétendre à ce titre du fait qu’il n’a jamais été Ministre…….comme un certain François Hollande.
Repost 0

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens