Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 13:08

Ce n’est pas faux, à voir le nombre d’élites politiques, Présidents de la République y compris, qui sont pris par la Justice, condamnés ou en passe de l’être.

A condition de relativiser un jugement qui conclurait à la canaille: très peu d’entre-eux ont fauté par enrichissement personnel. Serait-ce à dire que le principe même du système exige, pour être élu et exercer le pouvoir, de prendre certaines libertés avec les Lois ? Je ne suis pas loin de le croire, et l’hermine blanche dont se pare le FN virerait sans doute au gris si eux-mêmes avaient été aux manettes.

Plus souciant à mes yeux : La possibilité de connivences entre «Je vous apporte des voix et vous me rendez des services». Bien que difficiles à cibler, on sait que ces complicités existent et peuvent aller jusqu’à nourrir le grand banditisme. A cet égard, comme au temps des Seigneurs, la régionalisation, cependant nécessaire, ouvre la porte aux accointances malignes.

D’un autre ordre est le mépris du suffrage universel. Ainsi que l’a démontré Condorcet, ce sont les minorités qui décident des majorités. Ce sont les faibles scores des petits partis qui, in fine, font élire les grands. D’où l’intérêt de faire des accords qui tout en portant les uns au pouvoir, octroient aux autres bien plus de places et de prérogatives que le vote populaire ne l’a permis. C’est, me semble-t-il, la nature du deal entre Martine Aubry et Cécile Duflot… A charge pour le Gouvernement de supporter maintenant les outrances des «Verts» lesquelles font passer François Hollande et Jean-Marc Ayrault pour des faibles, ajoutant ainsi à un manque de crédibilité qui les font plonger dans l’opinion.

N’empêche que, quand un Pays au lieu d’honorer ses anciens Chefs d’Etat les traine en justice et que l’opinion boude celui qui est en exercice, quelque chose ne va plus.

Faite sur mesure pour de Gaulle, tombée entre les mains des Partis, conduite par eux comme une Quatrième, la Cinquième va vers des extrémismes que la France ne mérite pas.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clovis Simard 10/10/2013 13:20

PENSER C'EST DIRE NON.fermaton.over-blog.com

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens