Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 13:01

Difficile de préjuger…. Qui va sortir vainqueur du bras de fer ?  Nicolas Sarkozy ou Martine Aubry ?  Quoiqu’il en soit, il est clair  maintenant  que l’enjeu est politique : nous assistons aux primaires du match de l’élection présidentielle.  Celui ou celle qui gagnera marquera les premiers points.

Au-delà, cette joute nous permet de nous interroger sur l’obsolescence  des institutions de la Cinquième  République. Faudra-t-il, que les Socialistes nous refassent le scénario de la dénonce  du  « coup d’Etat permanent » de ce système,  pour mieux en tirer profit lorsqu’ils seront au pouvoir comme François Mitterrand a su si bien le faire ?  La Gauche, celle des Verts ou de Mélenchon seront-ils complices ou manipulés pour les servir  sur un plateau ?  Ou bien une véritable institution plus démocratique et moderne verra-t-elle le jour ? Institution en adéquation avec les impératifs d’utilisation raisonnable des ressources,  mieux armée pour faire face aux défis Capitalistes, à l’impérialisme monétaire et  économique Chinois ? Plus consciente de la nécessité d’une autre Europe. Europe au pouvoir plus démocratique que technocratique avec une vraie politique monétaire, une Europe plus harmonieuse et cohérente sur le plan social et fiscal. Une Europe paisible mais disposant d’un puissant système de défense commun.     

 

En tout état de cause et pour en revenir au problème actuel, si tant est, comme l’espère la gauche, que le Peuple doive imposer au Parlement son opposition à cette réforme des retraites, seule la solution préconisée par MM. Mélenchon et Ayrault  est convenable : le référendum.

La position de Mme Aubry et de Mme Royal qui consiste à exciter le peuple, à faire descendre les lycéens  dans la rue, à inciter au blocage du pays est par contre désuète et  exécrable.

Personne ne voudrait  risquer de fonder sa victoire sur le cercueil d’un enfant.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Beranger 16/10/2010 09:57


c'est la solution le référendum
Il faut lutter contre la pensée ordinaire : c'est parceque tu vis plus longtemps qu'il faut bosser plus, c'est contre le sens de l'histoire et contre les progrès de l'humanité. Tu vois le travail,
le jour où l'homme vivra 150 ans, il va bosser jusqu'à 100 ?...


Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens