Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 13:38

 

Si j’étais Républicain, un vrai, pas celui élevé en batteries dans les écoles nationales, nourri aux granulés  des programmes ministériels, mais plutôt celui qui, à travers les vastes espaces de la pensée humaine, s’est forgé une vraie conviction sur la valeur des mots Liberté, Egalité, Fraternité : Si j’étais ce dernier, je me ferais du mouron.

 

A voir par exemple qu’un  smicard (ils sont des millions) n’arriverait pas au bout de 70ans de labeur à ramasser assez d’argent pour égaler une  seule des  primes d’un entraineur de foot.

 

A voir M. Ghosn (Et le Patronat) (1) organiser froidement la deuxième vague de démantèlement de l’Industrie Française au plus grand mépris  de l’impact  social.

 

A voir les Syndicats Français (Plus de 20 millions de gabegies rien qu’au CCE d’Air France) repus et inertes, alors que ceux des  Allemands ont réduit les effets pervers de la Mondialisation en négociant avec le Patronat. L'industrie Allemande n'en est pas moins, que je saches, compétitive.

 

A voir le  principe d’associer la  pollution à l’argent, c'est-à-dire créer une nouvelle et terrible inégalité en donnant au Citoyen le Droit de polluer en fonction de sa fortune.

 

A voir un Ministre, oser remettre en cause les décisions du Conseil Constitutionnel (même si celui-ci a fait preuve d’une réaction épidermique politique déplacée en signifiant sa décision 3 jours avant  l’application)

 

Mais pourquoi multiplier les exemples d’une Société qui s’enfonce dans l’injustice, pire, toutes proportions gardées,  qu’au temps de Louis XVI alors que tout le monde, y compris les plus démunis, s’en foutent complètement ?

 

(1)  Le Patronat, les Experts, les Politiques de tous bords sont persuadés et bien d’accord sur le fait qu’il n’y a plus de place en France que pour des technopoles et du service. L’industrie déjà réduite à seulement 14% du pib est appelée  à se restreindre encore comme peau de chagrin. Des bureaux d’études  et des plombiers, quelques agriculteurs voilà la France de demain.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Beranger 20/01/2010 10:44


cette république ressemble de plus en plus à celle de Rome, il y a plus de 20 siècles, celle de l'argent.


Nettoue 19/01/2010 18:33


Et bien voici un réquisitoire comme je les aime. Sans fioriture ni concession. Enchanté de ta visite et ta pensée n'est pas si ordinaire que ça, sinon elle se fondrait dans la masse et ne serais
pas autant apprécié
Merci et bonne soirée
nettoue


Gérard Panda 19/01/2010 19:50


Merci à vous, bravo pour votre blog , je vous vois souvent, aussi, chez Béranger!!!


Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens