Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 11:12

L’addiction maladive de « l’homo consumérus » à la croissance joint  à une démographie en augmentation constante condamne, tôt ou tard, la société à un choc frontal  avec l’écosystème  de notre planète.

De nombreux économistes, sociologues, scientifiques,  tous savants, parlent et écrivent sur ces sujets sans esprit de lucre, sans ambitions politiques et sans émettre (ou si peu) de CO2. (Voir au sein même de cette communauté certains blogs qui apportent avec  les mêmes valeurs des éclairages précieux sur les questions du moment)

Ils sont très peu entendus par les masses. Mais quand M. Al Gore  ou M. N. Hulot font un film à grand renfort d’argent et de dépenses énergétiques polluantes le public est touché alors  même que  ce qu’on lui montre relève  plus  du spectacle que de la science. (1)

Après tout peu importe. Le problème existe et  il est bon qu’on en prenne conscience, mais tant qu’a faire il serait préférable que ce fût en toute honnêteté intellectuelle et scientifique.

 

Ceci étant, j’ai du mal à avaler les contradictions soi-disant écologistes que l’on me sert à longueur de journée. Alors  j’en cherche les raisons :

n  Pourquoi préférer les centrales thermiques (riches en CO2) aux nucléaires ?

n   Pourquoi les pesticides plutôt que les OGM ?

n  Pourquoi les biocarburants alors que la famine sévit dans certaines régions du monde ?

n  Pourquoi une taxe Carbonne si on ne doit pas la faire payer ?

 

A mon sens on peut chercher la cause d’une  de ces irrationalités dans un exemple typique : Le Film « Syndrome du Titanic »

 Dans un objectif essentiellement didactique un commentaire dirait :

Ce film a employé X personnes pendant Y temps.

Il a couté X Euros. Le rapport minimum espéré est de ….

En matière de pollution il a émis en Co2…, en énergie…. dont électrique…. etc etc.

Par la même, on démontrerait que dans le système actuel on ne peut dénoncer le crime qu’en commettant le crime.

C’est là, à mon idée, une des clefs du problème.

 

 

 

(À suivre)

 

(1) dans le sens ou science égale objectivité.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Beranger 11/10/2009 11:17


au moins, tu poses les bonnes questions et je suis d'accord avec toi.
Par exemple, la culture bio à côté d'un champ d'un méchant agriculteur chimique n'est pas polluée...


Haier 11/10/2009 06:06


Bonjour Gérard,
Nous sommes malheureusement à une époque où si l on veut mettre en pleine lumière un « crime »,il faut que l analyse , la démonstration , le bien fondé de la démarche, soient à la hauteur de ce
crime .
Essayez un peu d’interpeler l’opinion publique en organisant une manif au boulodrome de Créteil le lundi après midi à 15h 45 avec 5 petits vieux grabataires tous férus en écologie ,croyez vous
sincèrement avoir le même impact que la bonne vieille manif sur les Champs Elysées avec en tête qques acteurs , et vedettes du showbiz, pour la masse ,il faut du spectaculaire , du beau , du
clinquant , surtout pour le 20 h heures cela change des éternels cadavres en phase de putréfaction avancée .
Ben navré Gérard, le Kamarad Hulot, un mal nécessaire et c est bien dommage
Je pense que si l’on remettait à la mode les jeux du cirque dixit les jeux de Rome , afin de résoudre les PB de l’écologie ,les arènes seraient pleines à craquer comme un œuf et le sang coulerait à
flot pour sauver notre petite planète adorée
Pessimiste le Haier , ben non ?? Pourquoi


flogo 10/10/2009 20:12


Encore faut-il dire que le temps est un criminel...
Et pourtant qu'est-il de plus évident?


gerard pendaries 10/10/2009 19:41


Bonsoir,
Tuer le crime! en voila en bonne idée. Certes non ce ne serait pas du temps perdu mais comment faire? Là est toute la question. Certaines personnes, chacune dans sa spécialité, ouvrent des voies
sur de nouvelles orientations que je vais, très modestement m'efforcer de soumettre.
Merci pour votre commentaire.


flogo 10/10/2009 17:52


Bonsoir,

Après cette lecture je me suis posé une question :

En ce moment sur notre bonne veille terre qui tourne et se fout un peu de ces bipèdes comme on peut se moquer de nos acariens, pourrait-on dire que certains de nos grands prêcheurs verts qu'ils ont
aussi trouvé une confirmation à voytre dernière remarque :
Dénoncer le crime en le commettant ou
Perdre son temps en le tuant?


Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens