Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 19:51

Un article paru dans L’Express analyse excellemment les raisons qui font la réussite de Volkswagen. A contrario, le Docteur Montebourg, qui n’est pas spécialiste en hématologie, plutôt que de rechercher les vraies causes de l’hémophilie qui affecte Peugeot, se contente d’essayer d’en éponger le sang qui, pour le premier semestre 2012, coule à raison de plus de 3,5 millions Euros ….. par jour !

 

Dans l’immédiat, outre la portée financière et sociale, cela a un impact sur la notoriété boursière de la firme avec trois conséquences essentielles :

--Exclusion du CAC 40.

--Méfiance des investisseurs.

--Accroissance des difficultés pour trouver un indispensable partenaire international.

 

En vérité le problème Peugeot dépasse de loin la question d’Aulnay, et, en tous cas, est bien au-delà de savoir si le Ministre du « Redressement Productif» doit, ou non, recevoir un carton rouge. Encore une fois les Syndicats sont complètement à côté de la plaque. En fait, il s’agit, ni plus ni moins, de la survie de Peugeot (secteur automobiles) et de dizaines de milliers d’emploi, car les difficultés de Peugeot sont, de surcroit, au cœur d’un marasme automobile Mondial.

 

Mais, alors qu’il faudrait des interventions lourdes, la réunion du 25 octobre promise par Arnaud Montebourg ne porte que sur des compresses. Car ni le Gouvernement, ni la Gauche dans son ensemble, ne croient que la responsabilité principale du manque de compétitivité repose (hélas) sur les épaules ouvrières. «Travailler plus pour ne pas gagner moins» ou pire «Travailler plus pour éviter le chômage» : Voilà, pour nos Gouvernants, une idéologie de Droite qu’il est interdit d’exprimer au même titre que les mots de rigueur ou de flexibilité.

 

Si M. Varin, (pris entre les singuliers aveuglements des actionnaires Peugeot et les Syndicats, plus le Ministre Redresseur), n’en mène pas large, le Président de Renault a mis ce matin très explicitement les pieds dans le plat :

Du fait du coût de la main d’œuvre trop élevé en France pour la fabrication rentable de Voitures Populaires, soixante-dix pour cent des nouvelles Clio seront assemblées en Turquie. Les autres resteront construites en France sous réserve que le coût de la MO s’ajuste bientôt avec celui de l’Espagne (écart +ou- 25%).

A bon entendeur salut !

Las ! Nos Elites refusant d’admettre que la baisse du pouvoir d’achat influe sur l’achat des voitures, plutôt que d’augmenter la durée du travail sans réduction de salaires, vont reporter les charges sur la CSG. Ainsi nous aurons des productions plus compétitives mais encore moins de clients pour les acquérir…….

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens