Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 16:20

J’écoutais, ce matin, l’économiste Elie Cohen faire, en quelques mots, une analyse ferrée et lucide de la situation économique. --- En ce qui me concerne, j’en retiens trois points essentiels :

1) Depuis des décennies, les Gouvernements successifs n’ont pas, comme il l’aurait fallu, ajusté les structures Françaises aux nouvelles données du Mondialisme.

-- La Droite par impuissance face aux résistances politiques et sociales de la Gauche.

--La Gauche par souci idéologique qui fonde son commerce.

2) La relance économique passe en premier lieu par L’Europe. A condition que celle-ci se dote d’un minimum de solidarité impliquant une cohérence Politique, Economique, Sociale, Fiscale…bref un fédéralisme impossible à mettre en place actuellement par suite des contraintes électorales lesquelles, en l’occurrence et dans leurs formes actuelles, impactent négativement le processus.

3) Sans relance économique sérieuse, nécessitant des reformes structurelles dans chaque Pays, (le tout dans un contexte d’harmonie Européenne), la compétitivité européenne perdra du terrain au plan Mondial avec pour corollaire une pression tragique sur les classes pauvres et moyennes ainsi qu’un chômage croissant.

 

Alors, n’ayant plus guère de maitrise sur les vrais leviers du Pouvoir, les Gouvernements utilisent à outrance les moyens qui leurs restent… dont le Mensonge.

 

Mensonge : «Je renégocierai le Traité européen»

Mensonge : 90% des classes moyennes n’auront pas d’augmentation d’impôts.

Mensonge : Nous réduirons le chômage dès fin 2013.

Mensonge : Le déficit budgétaire de 2013 ne dépassera pas 3%

Mensonge : Plus de charges sur les entreprises n’entache pas le redressement productif.

Mensonge : le coût du travail Français est inférieur de 23% à celui de l’Allemand. (1)

Mensonge : Nous renoncerons au cumul des mandats.

Mensonge : Florange est rentable fiable et viable. (2)

Mensonge : La France n’est pas un pays surimposé. (3)

Etc. etc…….

 

Liste superfétatoire si elle ne posait un problème de fond touchant les sociétés modernes : la déconnection ou plus exactement la confusion entre paroles et actes, entre virtuel et réel. La première surprise vient du fait que les masses populaires puissent gober aussi facilement et sans réagir de telles contre-vérités. Y a-t-il bêtise ou indolence ? Peut-être l’individu procède-t-il comme devant l’accident ou la maladie : ça concerne les autres. Il ne se sent pas vraiment impliqué par un phénomène dont il ne perçoit pas la conséquence directe.

Laissons aux philosophes le soin de déterminer à quel moment une virtualité peut devenir réelle. La Bourse en est un exemple et l’on se demande comment et jusqu’à quel point le Président Obama pourra, dans son nouveau mandat, continuer à produire des masses de dollars sans communes mesures avec la stricte réalité économique Américaine.

 

Bref, L’Europe manque cruellement de vision stratégique et la France est plus que jamais tributaire de l’Europe.

Hormis quelques bricolages rien ne sera possible avant les élections Allemandes dans plusieurs mois, plusieurs années ? C’est long et dur aux miséreux.

 

 

 

1 Christian Eckert émission «ça vous regarde»

2 Expert du Ministre Montebourg (Qui sait très bien que les hauts fourneaux de Florange sont obsolètes)

3 Avec un taux de prélèvements obligatoires à 45% du PIB en 2012, l'Hexagone dépasse la Suède. La France n'est plus devancée que par le Danemark dans les pays de l'OCDE. Mais le Danemark possède sa propre monnaie. La France est donc le Pays le plus imposé de la zone Euro.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens