Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 12:29




Au pied de la colline fleurit un  prunier d’hiver,

Manteau blanc  sous fleurs de sang.

 

Un oiseau : solitude et tristesse du soir,

Derrière la fenêtre, la jeune fille pleure son amour perdu.

Elle ne bouge pas,

Elle attend,

Que revienne l’amant,

Au Printemps,

La terre est noire et les pruniers sont blancs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martine une S.B.F ( Sans Blog Fixe) 23/01/2010 17:32


c'est ce que je vous expliquais via mail ..l'avez vous reçu...?.car avant d'aller plus avant j'ai besoin que vous m'y autorisiez ...vous pouvez effacer ce message bien sur il n'a lieu d'exister que
pour vous et pour que vous me donniez votre accord de poursuivre ...


Martine une S.B.F ( Sans Blog Fixe) 23/01/2010 16:25


l'inaccessible étoile ou...
la terre promise .....
(tiens ça me rappelle une conversation ailleurs, )
comme quoi rien ne s'invente, mais tout se devine....
et cette terre promise où enfin s'échouer,
l'avez vous cherchée Gérard ...? et si oui ...
l'auriez vous enfin trouvée ...??
peut être sommes nous tous condamnés à la chercher sans jamais la rencontrer...?
qu'importe aprés tout..
l'essentiel reste d'avancer,
oui toujours avancer...quand bien même sa quête resterait inaccessible


Gérard Panda 23/01/2010 17:25


Il ya tant de destins manqués...


gerard pendaries 31/10/2009 10:16


Bonjour Quichottine,

Je ne sais que dire devant tant de gentillesse, en fait je dois vous avouer que je suis un homme battu, habitué aux coups mais désemparé devant l’empathie. Cela me fait, tout de même bien
plaisir.

Je suis ravi que vous ne partagiez pas certains de mes propos auxquels je ne crois pas vraiment moi-même. Le véritable intérêt est dans les commentaires qu’ils peuvent susciter.

Ma petite réponse, sur votre blog, n’est qu’une simple image qui m’est revenue suite au poème de Kerfon car j’ai connu ces petits matins d’entrée en Usine ou un jour glauque dévoile l’espérance des
misères du Monde. Avec le souvenir il ne me reste de ce temps là qu’un parfum de poésie nostalgique. Merci à vous et à Kerfon.

Il ya ici quelques blogs dont je me régale quand j’ai un peu de temps. Le votre particulièrement car, comme « l’Homme de la Mancha » certains y recherchent « l’Inaccessible Etoile » Cette quête,
banale ou sublime, n’est elle pas ce qu’il ya de plus important ?


Quichottine 30/10/2009 20:57


Ce poème est tout à fait splendide.

Voyez-vous, je ne sais pas si je pourrai partager ou non avec vous des pensées lorsque vos articles parlent de philosophie ou de politique... mais ce poème-ci, c'est tout ce que j'aime.

Alors, merci.

Que votre soirée soit douce.


DSMoon 22/10/2009 21:24


Bravo l'artiste ( Bien cordialement..!:) )
DSMoon***


Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens