Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 19:51

Dire que l’externalisation de la production Française impacte  directement le problème du chômage  serait jugée dans  les Classes Autorisées  comme raisonnement simpliste à tendance iconoclaste. De même, ai-je entendu que le déficit de la balance des payements était un  excellent signe prouvant  que notre  consommation était en plein essor. A ce jeu-là l’Allemagne filerait du mauvais coton.  Mon avis est quelque peu différent :

 Avant Bretton  Woods le pillage des ressources de la Planète,  source initiale de croissance économique,  était freiné  par une  masse monétaire  soumise à l’étalon Or.

Après Bretton Woods le système de la planche à billets a permis d’ouvrir les vannes d’un flot monétaire donnant  libre cours  au  génie qu’ont les humains pour assouvir leur formidable envie de consommation et de gaspillage qu’ils associent au bonheur.

Du lingot d’or au papier Dollar, du papier  à la ligne  on est passé  de la matière à l’apparence, du concret au virtuel.    Ainsi le Dollar qui reste  encore  une  monnaie de référence, représente à la fois  des valeurs aussi bien réelles que  virtuelles, basées sur de supposés profits à venir. Le tout mêlé sans possibilité de distinguer l’un de l’autre.

 Désormais le travail n’est plus  seul à produire de la richesse mais l’argent, en tant que tel,  engendre lui-même sa propre richesse laquelle contribue à tirer l’économie.

Une grande  partie de cette masse monétaire revient entre les mains des «  Investisseurs »

 Aujourd’hui la plupart des entreprises des Pays Occidentaux sont entre leurs mains.  Ces « actionnaires »  n’ont  qu’un seul objectif : le profit.  Toute  considération d’ordre morale, sociale ou écologique est exclue sauf  si elle présente  un facteur  de rentabilité, ce qui est, bien heureusement, encore souvent le cas.

 De ce fait la France avec ses atouts : Enseignement,  engineering, infrastructures, culture, tourisme….attire les bureaux d’études,  les industries de pointe et hôtelières, etc… Par contre,  le coût de la main d’œuvre et la fronde sociale  rejettent peu à peu hors du territoire Français  ce qui relève de la fabrication  excluant ainsi ceux qui en vivent.

 Les Elites qu’elles soient dans l’enseignement, l’économie, la finance, l’industrie ou la politique n’imaginent pas que la France puisse être ailleurs qu’en Europe et  totalement immergée dans le système économique Capitaliste Mondial. Il semblerait que ni les déficits sociaux dus au chômage (1) induit par la perte des emplois qui filent à l’étranger, ni le déficit chronique de la balance commerciale (2) dû au fait que nous consommons plus que nous ne produisons n’incitent à trouver d’autres solutions que (la nécessaire) économie budgétaire.

Si le recours à la dette pour équilibrer nos comptes venait à fléchir, la conception même du principe libéral capitaliste,  fera que les classes moyennes et ouvrières seront les seules touchées.  C’est cette prescience confuse qui  jette, d’ores et déjà, les gens dans la rue.

 

 

Le chiffre  réel  des chômeurs et affiliés est de l’ordre de 6 millions

Environ 50 milliards d’euros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens