Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 20:13

Comment expliquer  l’extraordinaire retentissement que suscite la nomination d’un nouveau Pape auprès des Peuples du monde entier ?  Comment  distinguer la part de ferveur  religieuse de celle d’une sorte d’obédience instinctive à un Monarque, qui frappe aussi les athées ? Comment   reconnaitre ce qui est de pure «com.»,  qui, sous couvert d’information,   gâte de plus en plus  le fruit du vrai journalisme ?

Le «vrai» journalisme est  difficile : il demande des connaissances, des recherches et s’appuie sur des faits.  Celui de la presse, parfois enrichissant  et  même captivant,  reste relativement  fiable.

La «télé»,   au contraire,  ouvre la porte à toutes les impostures.  Du matraquage informatif dont certaines chaines se font une spécialité,  au marchandising  politique,  le spectateur,  au vu du défilé rapide des images, distingue mal  le vrai du faux.

Les meilleures émissions ne font pas exception : Je me souviens de l’une d’elles  qui avait pour titre   «Des Paroles et des Actes ». Ce soir-là, les journalistes recevaient conjointement le Président Sarkozy et le Candidat Hollande, lequel  a subtilement utilisé  le titre de l’émission  pour vendre pour des actes ce qui n’était encore que des paroles :

« Je renégocierais le traité européen » 

« Je ramènerai le déficit budgétaire à 3% en 2013 »

« Je maitriserai le chômage »

« Je maintiendrai la retraite à 60ans »

 Je ne connais pas l’impact de cette émission  sur l’opinion publique, je ne sais pas si cela fut déterminant  pour l’élection  de François Hollande, mais je sais aujourd’hui  ce qu’il en est des  actes.  Bien que cette émission ne soit pas, en elle-même,  une tromperie,  elle a servi  de vecteur à un tour de passe- passe  qui a fait que certains  électeurs  ont pris les promesses  pour des réalités.

Maintenant, on sait bien  que le traité européen ne sera pas renégocié, que le déficit dépassera 3%, que le chômage va grandissant et que, non seulement l’âge de départ à la retraite sera reculé,  mais que les pensions  se verront réduites. 

 Nonobstant, quand on voit dans quel imbroglio se trouve  le pouvoir et le niveau de confiance qu’il inspire aux citoyens on se demande si  ce jeu de com. en vaut bien la chandelle.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens