Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 21:02

Taillé pour de Gaulle,  le costume de la Cinquième  fut, par la suite,  endossé par divers gabarits qui le portèrent avec plus ou moins d’élégance tant il est  ample et grand….Jusqu’à présent  un seul avait très durement critiqué sa coupe (1)  avant  d’être (Ô paradoxe !) celui qui l’a porté avec le plus d’aisance.

La France adore  monter dans le char de la liberté mais elle ne sait pas le conduire. Alors, peu  importe qu’il ait pour nom  Roi, Empereur ou Président : il lui faut un cocher.  Depuis  la  Cinquième République, tout l’art de celui-ci,  consiste à mener la Pays  où il veut,  tout en faisant croire que c’est le Peuple, par ses représentants, qui en maitrise  la direction.

L’article  deux du titre premier de la Constitution définit  son principe : « Gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ».   Traduction : Le Peuple est souverain dans la seule mesure où c’est la moitié  de lui-même qui désigne tous les cinq ans ceux qui vont le diriger.  Il ne lui reste plus, ceci étant fait,  qu’à subir et à  courber l’échine  au nom sacré  de la Démocratie.

Jusqu’à François Hollande, tous les Présidents qui se sont succédé ont été conscients  que leur puissance éphémère ne tenait qu’au fil ténu d’un suffrage dont la victoire relève de  la défaite de l’autre  moitié des  votants. Une première fois, en Mai 1968, le Peuple a remis en cause cette curieuse conception de la démocratie  et  c’est par sa lucidité sur  les limites du système que le Général Président  a  préféré   renoncer au  pouvoir  après que, par consultation directe, le  Peuple lui ait dit non. En ce sens De Gaulle a été un Monarque Républicain à forte conscience démocratique.

Comment l’actuel Président conçoit-il la chose? Le fait qu’il donne,  priorité à l’exécution d’un certain de ses promesses de campagne, sans tenir compte  des  humeurs  populaires,    sont des  signes  qui  le désignent  comme un Monarque pur et dur,  jaloux  d’utiliser , selon son bon vouloir,  toutes les prérogatives que lui donne la Constitution.

Il peut compter, pour ce faire,  sur le Ministre de l’Intérieur  dont le seul regard suffit à faire comprendre sa détermination  à  faire appliquer la Loi dans toute sa rigueur. Il dispose pour cela de la légalité et de nombreuses forces de police expérimentées.

Face à cela  les Manifs populaires, de droite comme de gauche, sont à ranger dans la catégorie  des évènements propres à  exalter l’apparence démocratique, à donner l’illusion que le son des vuvuzelas  sonne d’airain la colère des citoyens, alors  que ce n’est que la parade d’un cirque qui ne verra jamais monter son chapiteau.

Pourtant on sent comme une sorte de fébrilité dans les rangs du pouvoir, puisse le ciel faire que cette peur ne les conduise pas, au nom du droit,  sur le chemin  de la  sévérité  et de la répression….Rien de tel pour changer les agneaux en tigres….

 

1)        François Mitterrand « Le Coup d’Etat  Permanent)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens