Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 12:47

Un petit (grand) plaisir est de me régaler, au hasard de lectures, d’un mot d’une phrase, d’un texte qui me chante à l’esprit comme  un champagne  au palais …  Les éditos de Christophe Barbier sont de ceux-là…

Dans son dernier  (L’Express)   il pointe sa flèche sur quelque chose qui me paraissait étrange,  difficile à définir,  mais qui, une fois ciblé, est d’une justesse éclairante : « L’un des défauts de François Hollande est d’être heureux ».

Alors, si l’on admet  que  notre appréciation de la réalité des choses dépend aussi de la vision que nous  portons sur elles,  peut-être  le bonheur d’être  Président  fait-il  voir à François Hollande le chômage tout autrement  que le ans emploi qui  pointe à l’ANPE.

On pourrait d’ailleurs trouver  là une des raisons du décalage qui existe entre l’assurance optimiste du gouvernement, sûr de « tenir le cap », et les craintes que les citoyens expriment dans les sondages et qui se vérifient  sur  leurs  façons de consommer. Il flotte, en ce moment,  dans l’air politique  comme un  mélange surréaliste  entre l’absurde  d’Ionesco et l’emprise Kafkaïenne administrative.

Ce bonheur Hollandais, cet état d’esprit  jubilatoire  me semble d’ailleurs  commun à tout le Gouvernement.  Comme si la fonction étant, en elle-même,  le propre  de la  réussite,  les actions qui en résultent  n’en sont que subsidiaires. De ce fait,  les Ministres  vivent  heureux de ce qu’ils sont, plutôt que de ce qu’ils font.

L’image étant  plus parlante que les mots, j’ai à l’esprit celle vue  chez  les Guignols : Elle représente François Hollande et Jean-Marc Ayrault, hilares dans un vaisseau spatial,  inconscient du  moment où ils  retoucheront terre.

Peut-être Octobre ou Novembre ?  Fin 2013 en tous cas…

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens