Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 16:10

Peut-être est-ce  un défaut, mais je n’ai aucune appétence pour  les on-dit  people et je me fiche complètement de savoir ce que possède  Marie-Arlette Carlotti,  si elle à des dettes ou si le bijou que lui a offert sa grand-mère est d’une grande valeur. Je me fiche de savoir si M. Laurent Fabius a hérité de la Galerie Fabius Frères et je considère que cela ne me regarde pas.   Tel que voulu par le Président et le Premier Ministre, cet étalage de la vie intime relève d’un rabaissement de la vie politique au rang du tabloïd et ne résoudra pas  le problème  essentiel qui  affecte  depuis longtemps   la France : Un manque flagrant (hors CAC 40) de  compétitivité.

Ce voyeurisme  posera, tout au plus, la question de savoir si le patrimoine du Président Hollande réévalué par experts à sa juste valeur ne justifierait  pas l’ISF.  En ce qui me concerne  çà  m’est égal….Ce n’est pas parce les Ministres se mettront à poil, (mieux vaudrait  attendre que le soleil arrive)  qu’ils vont  pour autant  résoudre les  difficultés du chômage.

Plutôt que de voir en face les  causes de la déficience Française, plusieurs Ministres (Arnaud Montebourg, Benoît Hamon)  en reportent la faute  sur l’Europe et sa politique de rigueur. Ce n’est pas  faux mais concrètement cela veut dire qu’ils demandent à la BCE de faire marcher la planche à billets. C’est facile,  mais  on peut comprendre que les Pays qui s’en sortent plutôt bien (Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Belgique….) ne soient pas tout à fait d’accord. 

Alors le Président campe sur ses positions : « C’est le sérieux qui permet la croissance » dit-il.  Et il ajoute « Aucun Ministre  ne peut remettre en cause la politique conduite par le gouvernement» Ah bon ?  Que font alors Montebourg, Hamon et Duflot ?

On retrouve là un exemple frappant  de la triple faiblesse  (Psychologique,  Politique, Idéologique) du chef de l’Etat,  révélée par   l’Express. Cette cruelle lucidité  pose la  vraie  question : «  Et maintenant que faudrait-il faire ? »  Hélas !  Il n’y a qu’une réponse : Attendre quatre ans…..

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens