Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 08:26

Si François Hollande Présidait  une entreprise,  les actionnaires seraient inquiets.  Mais, un Pays n’est pas une Firme et la France a survécu  à des épreuves  bien pires que celle-là.

Ceci étant, en peu de mois, le  Président  Hollande s’est  très  souvent  trompé:

      ·         Il s’est trompé sur la possibilité de renégocier le pacte européen,

      ·         il s’est trompé sur le  maintien  du  déficit  budgétaire à 3%,

      ·         il s’est trompé sur la prévision  de croissance à 0.8 en 2013,

      ·         Il s’est trompé en prétendant juguler la dette (près de 93 % du PIB dès cette année),

      ·         Il s’est trompé sur la baisse du déficit de notre balance commerciale,

       ·         Il se trompe sur la durée de la crise, laquelle est, en fait, une longue mutation de l’économie mondiale.

Il est  fort probable qu’il va se tromper aussi sur la décrue du chômage qu’il a pourtant  formellement promise.

Il se trompe parce que sa formation d’énarque  et sa carrière politique le conduisent  à voir l’économie  sous l’angle d’un inspecteur des finances  plutôt que celle d’un chef d’industrie.  Il fait de la dette sa bête noire alors que les  taux très  avantageux auxquels on peut emprunter  font que c’est  le moment ou  jamais d’investir  pour booster des entreprises rentables et pourvoyeuses d’emploi.   Aura-t-il la lucidité  de comprendre que le temps de la réal gouvernance est venu  avec une autre équipe et un Premier Ministre au profil de  Louis Gallois ?

Un Patron qui se trompe c’est dangereux, un chef d’Etat qui se trompe ce n’est  qu’ennuyeux d’autant  que  l’Europe est, elle-même,  championne du  « fourrez-vous-le-doigt-dans-l’œil »…

Il est clair que depuis que la France navigue en escadre, le flair du Capitaine est  bien moins important pour la survie du navire. Cela se confirme par  l’appréciation des marchés financiers qui reste singulièrement flatteuse à notre égard. --- Au royaume des aveugles les borgnes sont rois…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens