Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 08:39

 

La Rupture de l’Union pour le Mouvement Populaire (RUMP) signe la mort cérébrale de la Cinquième République. En vérité, François Hollande est le Président d’une République en gravidité qui ne dit pas son nom. Mais il n’est pas certain que cette évolution soit le fruit de la volonté exclusive des leaders du PS. Peut-être y a-t-il eu concomitance entre leur élection et une envie populaire, plus ou moins consciente, de revenir à la France des Partis.

 

Quoiqu’il en soit le traditionnel bipartisme entre Droite et Gauche de la Cinquième a, d’ores et déjà, fait les frais de cette évolution. Le RUMP de François Fillon est plus près de l’UDI de Jean-Louis Borloo que de l’UMP de Jean-François Copé qui flirte, plus à droite, avec certaines idées du FN. Et, l’UDI, n’est pas très loin (sauf en ce qui concerne les méthodes) de la Social-Démocratie de François Hollande. Mais, paradoxalement, Les Notables du Centre s’opposent à un Gouvernement lequel, il est vrai, compte parmi ses membres des ministres dont l’idéologie est proche de l’extrême Gauche ou de pensées écologistes plus ou moins refoulées pour la circonstance.

 

Hormis le conflit des égos, ceci explique la rupture présentement vécue au sein du principal Parti de Droite. Si la ligne du Parti était aussi indéfectible que certains veulent bien le dire, les antagonistes n’auraient pas pu, facilement, la scinder en deux groupes et jouer la comédie de la réconciliation dans un récurrent cinq à sept à huis clos. Le sort en est jeté : un recollage de circonstance ne pourra pas faire que ces leaders, leurs lieutenants et leurs groupes, puissent encore prétendre à la parfaite harmonie sans prendre leurs électeurs pour des imbéciles.

 

De la même manière, mais dans une construction contraire, il règne au sein des partis de Gauche (et par là même au gouvernement) une solidarité de façade qui relève de l’hétéroclite. Alors que Pierre Moscovici est pressenti pour présider l’Euro group, Arnaud Montebourg est plus près de Jean-Luc Mélenchon que de Jean-Claude Junker. Par chance, François Hollande est passé maitre dans le jeu des idéologies patchwork, ce qui permet, pour un moment de donner le change.

 

Diverses promesses d’ordre sociétal pourraient justifier une révision de la Constitution pour une nouvelle République laquelle reprendrait, même sans changer de nom, le pli traditionnel Français :

--- Multiplication des Partis et coalitions de circonstances.

--- Panel d’opinions diversifiées pour les électeurs et profusion de postes Politiques pour les élites.

--- Marché Politique abondant pour les sondeurs, politologues, médias et spécialistes de toutes sortes.

 

De quoi aller vers un idéal Démocratique par le nombre des acteurs politiques, la profusion des débats, des idées, des analyses, des réunions, des colloques, des discussions, des concertations. De quoi plonger l’Aristocratie Républicaine dans la félicité ….. Contraste frappant, et encore voilé, avec les fractures Sociales qui ne cessent de s’élargir, ne serait-ce que celle qui existe entre ceux qui bénéficient d’un bon emploi et ceux qui perdent, par milliers, chaque jour le leur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens