Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 09:56

 

 

 Depuis le cycle de Beau de Rochas le moteur à combustion interne a fait d’énormes progrès pour s’adapter aux éléments dont on n’a pas la maitrise (1), afin d’assurer un rendement optimum tenant compte des conditions évolutives d’utilisations.

La Démocratie Française en est restée au principe de Rousseau «Majorité plus Un». Elle est, ainsi, aussi obsolète que pourrait l’être un moteur de Nicholas Otto. J’imagine mal, qu’aujourd’hui, l’embarras de quelques électeurs puisse, par suite de colique, être le facteur déterminant d’une majorité.

 

La Démocratie fonctionne d’autant mieux que l’écart entre le résultat et le point d’équilibre est important. A 50/ 50 elle est au point mort. A 50 plus un (et quoiqu’on en dise) elle ne marche pas plus et cela tant qu’elle reste dans la marge d’erreur des résultats. Sa crédibilité (rendement) devient de plus en plus probante au fur et à mesure que l’écart s’accroit : 60/40, 70/30………

 

Il est évident qu’une des principales raisons du déchirement de l’UMP vient de l’équilibre (50/50) des résultats lequel, de surcroit, invite à la triche, ce qui, parait-il, n’a pas manqué. D’où impossibilité de désigner un net vainqueur.

 

Quoiqu’il en soit, le fait est là : le Moteur UMP est en panne et même si le Mécanicien Juppé arrive à le redémarrer, avec deux forces égales qui s’opposent sur un seul piston, il n’est pas près de gagner le Grand Prix.

 

 

 

 

1) Un moteur à combustion interne fonctionne selon le principe de la dilatation des gaz suite à la chaleur produite par le mélange d’un carburant (essence) et d’un comburant (air). Il faut un gramme de carburant et 15 grammes d’air (14.7) pour obtenir la meilleure combustion. S’il est facile de doser la quantité de carburant il n’en est pas de même pour l’air dont le poids dépend de critères extérieurs tels que température et altitude. Depuis les moteurs d’antan à ceux d’aujourd’hui, on ne cesse, par différents systèmes et artifices, d’adapter la machine aux facteurs dont on n’a pas la maitrise et de la faire évoluer afin d’assurer un rendement constant optimum quels que soient les critères d’utilisation.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens