Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 19:54

 

Désormais on y voit un peu plus clair sur les positions des uns et des autres dans un Afghanistan qui  se débat avec une insurrection chaque année plus meurtrière, une corruption endémique, et une production d'opium qui comble la quasi-totalité  de la demande Mondiale. Pour se faire une idée de la situation, il suffit de lire les déclarations des uns et des autres.

 

D’un coté Karzaï, le Président Afghan :

«     L'Afghanistan est déterminé à éliminer la culture de l'impunité et de la violation des lois. Les corrompus seront traduits en justice,  nous espérons que les forces afghanes pourront prendre en charge la responsabilité de la sécurité dans cinq ans »   «  Nous nommerons des Ministres honnêtes » ajoute t-il sans rire avant d’investir  deux vice-présidents  à la réputation douteuse, le Hazara Karim Khalili et le « Maréchal à Vie » Qasim Fahim un tadjik accusé de violations des droits de l’homme et de trafic de drogue.

La position de Karsaï est simple : d’un coté composer avec un système de  corruption endémique et de mafias de la drogue, et  de l’autre, donner le change aux  Occidentaux et surtout aux  Américains de telle sorte qu’il ait  le double avantage, le plus longtemps possible ( cinq ans de plus  soit 13ans en tout) de la manne des subsides et de la protection des Armées.

Il prend Les Occidentaux  pour ce qu’ils sont : des Niais !

 

Mais du coté des Américains, les déclarations de Mme Clinton, sont, pour cette fois, beaucoup plus nettes :

«  Rester en Afghanistan ne nous intéresse pas. Nous n'y avons pas d'intérêts à long terme » a-t-elle déclaré   «   Nous n'avons pas d'illusions. Nous n'en sommes pas aux jours de jadis lorsque les gens (...) parlaient de la façon dont nous allions aider les Afghans à construire une démocratie moderne, un Etat fonctionnant mieux et toutes ces choses formidables", a lancé la chef de la diplomatie Américaine, non sans ironie « Nous voulons, seulement, démanteler, éradiquer et vaincre ceux qui nous ont attaqués » 

Etant donné qu’Al Qu’Aïda  est comme l’Hydre de Lerne, et que ses têtes repoussent facilement dans d’autres régions du Monde, (ne serait ce qu’au Pakistan), on voit bien qu’ils cherchent, en fait, à déguerpir  le plus vite possible sans trop savoir comment faire.

Sans, pour autant tomber dans l’eudémonisme, on est frappé par le  cynisme avec lequel un Pays dont les valeurs reposent sur  les Droits de l’Homme  méprise des raisons relevant de l’humanisme le plus élémentaire.

Force est de reconnaitre aussi que la conviction de la Maison Blanche est partagée par ses alliés.

 

Cyniques et vainqueurs, passe encore mais cyniques et losers….affligeant !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marich 23/11/2009 23:15


En d'autres temps d'autres ont fait la sourde oreille et ont fuit...... ces pays emprunt de lourd passé religieux vont je le pense à un moment ou a un autre ne plus correspondre aux mentalités de
leurs habitants ... et le déclin de la religion aveugle s'installera !!! rêveuse comme d'hab .... mais du rêve à la réalité il y a parfois si peu


Gérard Panda 24/11/2009 12:55



Bonjour Marich,


 Et oui, la réalité n’est elle pas une des choses les plus
difficiles à définir ?  Prendre ses désirs pour des réalités est communément admis comme  bêtise.
Mais le rêve c’est autre chose, d’abord il est, parait-il, nécessaire à l’équilibre psychique et n’a-t-il pas fallu bien des rêves pour enfanter de belles réalités ? (Et quelques cauchemars
aussi !)  Que ce soit dans ses envolées poétiques ou spirituelles, que ce soit dans ses aboutissements pragmatiques le rêve est nécessaire à
l’homme. Et dans ce monde de plus en plus matérialiste vous, Marich, avez bien saisi qu’il manque désormais à l’humanité quelque chose. La conscience de l’absurde ne peut être apaisée par Wall
Street. Peut être faudrait-il comprendre ça en Afghanistan.


Bonne journée à vous.


 



Beranger 23/11/2009 10:30


j'ai lu ce matin un article au sujet de ce pays, rien à voir avec ton article : 40 % des filles sont mariées avant 15 ans....


Gérard Panda 23/11/2009 20:05


Si j'avais pu me débarrasser des miennes aussi vite....


Flogo 20/11/2009 18:03


Gérard,
je sais les con-cernés, aujourd'hui, c'est nous...à la porte de l'Europe.
Mais faut-il, pour autant, oublier de regarder ce qui se passe dans les autres pays arabes islamiques?
On constate deux tendances : une vers l'intolérance de l'islam et l'autre une lecture modernisé des textes.
Le constat est simple à faire, dans les pays qui ont eu accès avant les autres aux valeurs de l'occident grace aux pétrodollars, les dirigeants relachent peu à peu les liens inadaptés au monde
actuel. Ils voyagent,constatent, comparent et jugent des valeurs des civilisations.
Cette évolution est irréversible.
Souhaitons que l'ensemble des pays islamiques appliquant la charia pure et dure constate la défection de leurs adeptes.
J'ai toujours cru à la théorie du balancier, l'extrémisme s'auto détruit et reflue et remonte vers l'autre extrême .
Toutes les civilisations ont connu ce phénomène, ils ne feront pas exception à la règle.
Donc comptons les points et regardons sur le long terme : ce qu'il y avait il y a 50 ans puis aujourd'hui pour deviner demain.

Je crois en l'Homme.


Gérard Panda 21/11/2009 09:44


Vous savez Flogo j'apprécie beaucoup vos réflexions, ici ou ailleurs, ainsi que ces sortes de fabliaux ( ou des petits contes ou des fables?) genre perdu parceque difficile, j'imagine.
Vous avez compris ma crainte de voir l'Europe, en laquelle je crois, se déliter s'avachir, par un souci de bien être forcené, lequel, l'histoire le démontre, n'est pas toujours propice aux
lendemains qui chantent.
Ceci étant votre positivisme est certainement plus "utile" que des rabachages plus ou moins négatifs qui n'ont pas plus d'effets que les gérémiades.
Mais  l'optimisme, pour ne pas être béat, exige un talent que je n'ai pas.
Sincères mercis


gerard pendaries 20/11/2009 17:20


Bonsoir Béranger,

Yes! et dans plein d'autres endroits aussi par ex au Liban.


gerard pendaries 20/11/2009 17:17


Bonsoir Flogo,
Une religion qui abandonne,le prosélitisme va vers son déclin.
Les démocraties c'est pareil.

(Péremptoires, les cons ne font pas dans le subtile: ils ont des con-victions na!)


Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens