Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 08:50

« Je sais où je vais » a martelé hier Jean-Marc Ayrault…….  «  Ma rigueur c’est ma détermination réformiste »….. « Ma rigueur  c’est l’égalité des droits » …… « Ma rigueur c’est la justice »…..  Des mots, rien que des mots,  démentis par les faits : Où est, par exemple, l’égalité des droits, où  est  la justice entre les travailleurs du Public et ceux du Privé ?

Mais si Jean-Marc Ayrault peut  s’en tirer à  bon compte et recevoir  par la seule magie du verbe  les soutiens  des députés  de gauche il n’en sera pas  de même pour Pierre Moscovici   lorsque (selon les propos du patron de l'Eurogroupe  Jeroen Dijssebloem)   la  France devra fournir «une sacrée franche explication» à la zone euro si elle veut obtenir le report d'un an de la réduction à 3 % de son déficit budgétaire ».

Bien loin  des envolées lyriques du  Premier Ministre,  le Président de l’Euro group  affiche  une  posture triviale  en demandant que Paris  «Précise ce qu'il entend faire en plus pour atteindre l'objectif  de 3%  en 2014 et quelles réformes structurelles la France entend mener à bien »

Cette ingérence au cœur même de la gouvernance Française est  conforme au  TSCG, d’abord contesté par François Hollande en tant que candidat,  puis  adoubé  par lui dès son élection.

Il n’empêche que cela  va poser un sacré problème a Bernard Cazeneuve :  La mission qu’il a  acceptée consiste à maintenir le déficit budgétaire 2013  en dessous de 3.7 %  (sous réserve  de franches explications à Bruxelles)   dans un contexte de croissance nulle, un déficit commercial conséquent,  sans recours possible à la planche à billets et sans augmenter la dette…….En  sachant qu’une nouvelle hausse des  impôts ( déjà parmi les plus élevés d’Europe)  viendra  par la baisse du pouvoir d’achat automatiquement  alimenter  le chômage  et la récession…..Bon courage !!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens