Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 19:40
Ref: Le point du 3 novembre 2009 n° 1929

Quel plaisir de retrouver l'éditorial de Claude Imbert et le bloc-notes de BHL.

Cette semaine, chacun d'eux traite, à sa manière, le fond du même sujet : La lâcheté de nos Nations.
Claude Imbert conclut: "La tolérance qui peut être,en effet, la vertu des forts est aussi l'opium des faibles."
BHL, tout en ciblant davantage l'affaire Abdelbaset al- Megrahi et l'attitude de la Syrie n'y va pas par quatre chemins: " Le reste n'est que bavardages et alibi de notre Lâcheté"
Tolérance périlleuse pour l'un, lâcheté pour l'autre, mais de quoi s'agit-il?

En l'occurrence de l'échange d'un ignoble assassin contre une bonne grâce de la Syrie.Mais aussi d'une manière plus générale de ce qu'il est convenu de nommer la "Réal Politique".
N'est ce pas, en effet, un parfait exemple de réalisme politique que d'échanger un assassin, dont on dit qu'il est malade, contre un juteux contrat de concession pétrolière? Excellente affaire en vérité!

Ce pragmatisme nous le retrouvons partout, surtout vis à vis des Pays qui ont du pétrole.
Vis à vis de la Russie, vis à vis de  l'Iran, vis à vis du Soudan, vis à vis de la Lybie et de tous ceux qui présentent un intêret économique.  

Bien entendu, cela tord un peu les tripes de types comme moi, mais ce n'est pas bien grave, car désormais, l'horreur du Crime est  une pensée triviale réservée aux imbéciles.
La vraiquestion est de savoir si cette veulerie, nettement constatée, est politiquement  payante. Cette paix relative dont nous chantons les louanges ne donnera t-elle pas, à terme la fausse impression que tout est permis?
C'est, si j'ai bien compris, la question que Claude Imbert et BHL se posent en même temps.

Pour ma part, je suis persuadé que les  Occidentaux, Président Obama en tête, donnent des idées d'arrogance à certains Maîtres fous de cette Planète
.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ydhista Lévisoïtin 10/09/2009 20:53

Bonsoir Gérard,
Oui, tant que certaines idéologies ne seront que fondées sur le résultat immédiat et non l'avancée sociale et humaine au long terme le tueur aura sa place s'il peut aussi être un financeur.
Quel pays aura un jour le courage d'affirmer sa différence en ce sens?
J'ai bien peur que nous ne soyons aussi pessimistes l'un que l'autre sur le sujet.
Vous aussi vous manquiez...
Merci
YL

gerard pendaries 09/09/2009 09:06

Bien sur que si....Merci pour ton excellent commentaire.

Finchleyroad 08/09/2009 23:43

Bonsoir !

Tu n'es effectivement pas le seul à ressentir une profonde amertume face à ces situations... Une nouvelle démonstration de ce que tu cites "la real politique"...

De nos opinions à nous, "non-acteurs" de ces décisions, c'est frustrant,.. mais en essayant de se mettre à leur place, dans la mesure où les politiques doivent penser d'abord à leurs pays, et ce quels que soient leurs intérêts...ne serions-nous point "tentés" d'agir de la même manière finalement...???

marich 08/09/2009 13:34

tant que l'argent sera maitre u monde ce genre de situation existera malheureusement et tordra les boyaux de bons nombre de gens comme nous ... A mon échelle jenepeux rien pour ce grand monde si ce n'est que boycotté à ma façon cette course au fric et à l'égocentrisme qui nous pourrira tous !!! waouh me suis lâchée là Merci à toi de l'avoir permis !!!

Beranger 08/09/2009 10:32

Terrible à dire mais l'économie est plus forte que la morale

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens