Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 12:49
Pauvre Terre, cela fait bien longtemps que l'homme la dépouille et la souille sans vergogne ni pudeur.
Mais voila, tant le rythme s'accélère, que d'un coup, on s'avise du danger.
En fait, dans une  majorité de Pays les gens s'en foutent complètement, d'autant que (si problème il y a) ce sont surtout les générations à venir qui en pâtiront. L'instinct du devoir de bien faire pour ceux  qui suivent, a fait place aux boulimies de jouissances immédiates. Il est fini le temps des Cathédrales et après nous le déluge.

Alors, bien que  l'homme ne se sente pas personnellement concerné, il supporte mal que les autres conchient autant que lui-même. " L'enfer c'est les autres" disait Sartre. D'où une situation bizarre où l'indifférence individuelle se mue en prise de conscience collective qui pèse sur l'électorat.

Des Pays comme la France, Allemagne et les Pays Scandinaves ont ainsi des gisements de voix capables d'arbitrer les Élections.

Pour les Politiques, l'exercice n'est pas facile car il tient du grand écart. Il faut, à la fois, rassurer sur le confort et les habitudes gaspilleuses et faire entendre que, sans changer cela, de nouvelles orientations permettront de consommer sans piller la Planète.
Grâce aux  Éoliennes le Danube redeviendra, enfin, bleu.

Pour ceux-là l'astuce consiste, au  prétexte de nuisances réelles, à repeindre la pollution en vert de telle sorte que le vulgum-pecus la confonde avec du gazon Anglais.

Mais si les avantages politiques et subventionnels sont indéniables les réelles retombées écologiques sont loin d'être à la hauteur des enjeux planétaires et ce sont les citoyens les moins lottis  qui payeront.

--Mauvaise chose que de supprimer les essais de culture de maïs OGM dont, jusqu'à présent l'utilisation dans le monde démontre qu'elle est bien plus  rentable et bien moins nocive et polluante que la culture intensive traditionnelle.
--Mauvaise chose de promouvoir et subventionner, a tout va, les véhicules hybrides ou électriques qui ne suscitent d'intérêt écologique qu'en utilisation urbaine ou sur de courts trajets.
--Mauvaise chose d'inciter à l'utilisation du vélo sans construire, au préalable, des pistes cyclables.
--Mauvaise chose de doubler les éoliennes par des centrales thermiques polluantes.
--Mauvaise chose cette taxe carbone qui n'apportera aucun avantage sur les émissions de co2 mais pénalisera les utilisateurs obligés les plus modestes.
--Très mauvaise chose de faire une  guerre idéologique aux centrales nucléaires qui sont, quoiqu'on en dise, le seul moyen connu actuel de produire avec constance des fortes puissances  et le minimum de pollution.

Alors que les gros problèmes se situent ailleurs, que le vrai danger actuel est dans les appetits que suscitent les richesses de la calotte glacière, les gourous mènent en France le bal des conneries.

Quand le sage désigne la lune, l'imbécile montre le doigt.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Glorfindel 07/09/2009 19:14

D'accord, sous réserve d'accepter de faire l'impasse sur le problème des déchets nucléaires radioactifs, en faisant le pari qu'on trouvera une solution dans le quart de siècle qui vient !

Nettoue 02/09/2009 13:28

Allons-nous devenir ou rester, pour certains, des adeptes de ces gourous ? La balle est dans notre camp !
J'ai bien aimé, Gérard.
Osculum à toi
Nettoue

marich 02/09/2009 00:41

des pensees ordinaires comme celles là j'aime plutot çà !!!! marcherait on sur la tête sans nous en rendre compte a moin qu'on ne nous mette la tête dans le sable ou encore qu'on ne veyuille pas voir ....mmmmm' bien joué en tous les cas ce billet

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens