Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 20:03
 
Qui est tu?
Cette femme inconnue,
Et qu'on aime,
Et qui aime,
Et qui n'est chaque fois pas tout à fait la même?
Ou celle dont parla le Prince d'Aquitaine:
La veuf, l'inconsolé,
Pour elle se pendit.
Le sais tu?
C'était un soir de brume,
A Paris.

Si peu il n'eut fallu,
Si peu....rien que le bruit ténu,
D'une mousse craquante,
Sous les pas d'un retour attendu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierry .une S.B.F (Sans Blog Fixe) 08/01/2010 22:57


décidément c'est en refouillant de fond en comble que je trouve ce que j'étais venue chercher la première fois ...Comme quoi l'obstination est toujours récompensée ...j'étais certaine de tomber sur
des perles ...et c'est avec cette conviction là que je suis revenue à l'assaut des articles...
intuition féminine...?
non
seulement la certitude qu'il ne pouvait en être autrement ..
seulement la certitude d'une sensibilité commune, faite de la même veine ...
du même sang

.je m'en veux tout de même d'avoir loupé ces pages lors de ma première expédition...
si je les avais vues avant, je ne me serais jamais permise de vous formuler cette demande si particulière à la fin de votre blog...


Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens