Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 07:55

 

 

De même que Gatsby le Magnifique goûtait la splendide villa où il donnait fêtes sur fêtes, Emmanuel Macron aime la France, ses châteaux, les cérémonies et les inaugurations, les célébrations et les défilés, ainsi que toutes festivités ou choses bonnes à paraître comme un symbole brillant propre à servir la grandeur de la France.

 

Comme Gatsby, Emmanuel Macron est un personnage de roman qui ne se juge pas à l’aulne de la morale ordinaire. C’est pourquoi François Hollande qu’il a trahi (avec méthode) ne lui a pas tenu rigueur et que la désagrégation des Partis traditionnels (déjà bien malades) a provoqué une vague d’enthousiasme alors que la disparition de l’opposition a signé le déclin d’une démocratie politique où les gens votent de moins en moins. 

 

Pourtant, après un quinquennat assez morne il faut se réjouir de voir la France, en la personne d’un Président Magnifique, éclairer à nouveau le monde, parler d’égal à égal avec les plus grands et subjuguer l’Allemagne.

 

Emmanuel Macron enfante des rêves qui seront (peut-être) les réalités de demain. Demain assure-t-il il y aura moins d’impôts, plus de crédits militaires, plus d’humanité et de places en prison et l’émigration sera maitrisée. Demain le déficit budgétaire sera inférieur à trois pour cent, le chômage en régression, la croissance en augmentation et la balance commerciale rééquilibrée. Demain, grâce à la France, l’Europe va changer.

 

Mais aujourd’hui son Premier ministre est encore à la peine. Il a du mal à boucler son budget, il coupe dans les crédits de l’armée, les bacheliers n’ont pas de places dans les universités, les prisons sont pleines à craquer et les émigrés dorment dans les rues de Paris. La dette continue de grossir et la balance commerciale reste en déficit tandis que les taxes vont augmenter. Mais, alors, pourquoi ce Ministre-là ne se donne-t-il pas les moyens de servir son Maître ? Parce qu’il n’est pas le chat botté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens