Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 08:13

 

 

En fait, nous ne savons pas (du moins je ne sais pas) quel a été l’impact de l’action d’Emmanuel Macron sur la politique de François Hollande lorsqu’il fut son conseiller puis ministre. Jusqu’ici, je ne peux donc le juger que sur sa capacité à séduire les foules sans préjudice de le voir à l’œuvre lorsque le moment sera venu.

 

Cependant je décèle dans la mise en scène de son intronisation deux symboles forts :

Le premier, signe le très moyen intérêt qu’il porte à l’écologie en choisissant pour descendre les Champs Elysées une grosse Citroën conventionnelle plutôt qu’un véhicule électrique ou hybride aptes à réduire les effets nocifs pour la santé dans les grandes villes.

Le second, en faisant passer l’Hymne à la Joie avant la Marseillaise, révèle un tropisme européen flagrant : Beethoven devant Rouget de l’Isle ; c’est tout un symbole.

 

Monnaie commune, frontières communes, défense commune, fiscalité commune, règles communes, seuls les réflexes nationalistes (désormais largement combattus) freinent l’élan fédéraliste sous-jacent. Napoléon se voulait Empereur de l’Europe, Emmanuel Macron s’en espère peut-être Président.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens