Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 09:58

 

 

Dans un premier temps M. Fillon a collaboré à l’enquête du Parquet National Financier dans l’espoir que celui-ci rendrait rapidement un verdict de classement sans suite en sa faveur. « Je souhaite, pour rétablir la vérité, être reçu au parquet national financier dans les plus brefs délais » disait-il. Voyant les choses tourner autrement il conteste aujourd’hui, au nom de la séparation des pouvoirs, la compétence du PNF et porte plainte pour non-respect du secret de l’instruction.

Cette nouvelle stratégie a pour objet d’entraver ou de ralentir le cours des enquêtes et de remettre l’action judiciaire dans le long cours traditionnel qui reporte la fin des histoires à la Saint Glin-Glin, de telle sorte, qu’entre-temps, l’opinion publique finit par se lasser.

Encore reste-il à expliquer en quoi les relations privées de M. Fillon avec les compagnies d’assurances et les suspicions d’emploi fictif de Mme. Fillon auprès de la Revue des Deux Mondes ont à voir avec la séparation des pouvoirs. Sauf, peut-être, à regretter que dans le cas de M. Fillon cette séparation entre pouvoir financier et politique ne soit pas assez nettement tranchée.

Nous verrons dans un peu plus de deux mois l’impact que cette nouvelle stratégie aura sur les votes du premier tour de l’élection présidentielle. Les « Républicains » prennent le risque de voir s’ajouter à la mauvaise image actuelle, un sentiment d’impunité qui n’est pas du meilleur aloi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens