Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 14:33

 

Suite à la conférence de presse tenue par François Fillon, je livre ici le ressenti d’un citoyen lambda qui, porte plutôt à droite et a donné son obole au Sarkoton.

En trente-deux ans de vie politique M. Fillon atteste qu’il n’a jamais enfreint les règles du droit et de l’éthique. Il est, selon lui, victime d’une machination relayée par des médias mal intentionnés qui portent préjudice au fondement même de la démocratie.

Nonobstant il présente ses excuses : mais pourquoi ? J’ai compris que c’était pour avoir mal apprécié, dans l’opinion publique, le ressentiment populaire envers des prébendes que les législateurs s’accordent à eux-mêmes et qui sont de ce fait parfaitement légales.

En ce qui concerne sa femme et ses enfants il affirme qu’en tant que parlementaire, il était seul juge du travail à faire accomplir et du salaire y afférant. Il dénie, au nom de la séparation des pouvoirs, le droit aux juges du pôle financier d’y mettre le nez. Aurait-il donné à son épouse le soin d’observer, pour trois mille euros par mois, le comportement des pigeons en terre sarthoise que personne ne devrait trouver à redire, lui seul étant libre du choix de cette mission.

Il a publié sur son site plusieurs éléments concernant les rémunérations de son épouse dont le salaire montait quand même jusqu’à six mille euros mensuels lorsqu’elle travaillait (?) comme attachée parlementaire pour Marc Joulaud.

Il publie également les données de son patrimoine immobilier dont sa ‘’maison’’ de province (Corps de bâtiment avec tour, quatorze chambres, bâtiments annexes sur un terrain de douze hectares comprenant la ferme y attenant) mais M. Fillon n’a pas précisé sous quel pont il loge quand il est à Paris. De la même manière nulle trace de la période ‘’ Revue des Deux Mondes’’

Petit détail : lorsqu’il affirme que la journaliste Kim Willsher s’était dite ‘’choquée’’ par les images diffusées dans Envoyé Spécial, ladite nie formellement cet échange : "Je lui ai envoyé un mail pour lui dire que j'étais désolée des conséquences pour elle. Mais les faits sont les faits, cessez de m'attribuer de faux propos. Le film et l'interview sont dans le domaine public", a-t-elle réagit.

Bref maintenant tout baigne (?) mais, je ne sais pourquoi François Fillon me fait penser à ce que disait Mirabeau à propos de Robespierre « Il ira loin parce qu’il croit tout ce qu’il dit » …On connait la suite.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens