Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 08:30

Laissant la croyance au plus profond de l’intimité de chacun, la République se voulait libre d’esprit et de raison. Tolérante, mais n’en pensant pas moins, elle pactisait en douce avec Pascal : « Abêtissez-vous faites dire des messes » et avec Kant quand il fait allusion à la dépendance de l’homme envers le Christianisme : « La religion est l’opium du peuple » (formule reprise par Marx)

Cela marchait très bien avec le Juifs et les Chrétiens lesquels, riant sous cape, savaient que si « C’est le cœur qui sent Dieu et non pas la raison » cette dernière ne pouvait être exclue de la croyance sous peine de justifier le fanatisme, ce qui est socialement impossible.

Cela c’était avant…Manuel Valls veut, à son tour, signer un pacte avec les Musulmans pour fonder un Islam de France. L’idée est bonne à condition d’éviter toute ambiguïté. La charte doit être claire sur les intentions de l’Islam de France : Reconnaissance de la stricte égalité entre les sexes et du droit à l’homosexualité, prééminence des lois de la république sur celles de la religion, rejet de la charia, du wahhâbisme, du salafisme ainsi que d’autres formes encore plus radicales de l’Islam.

Reste à savoir comment trouver des interlocuteurs musulmans mandatés : depuis 1924 et la fin du Califat, nul ne peut plus prétendre parler au nom de l’Islam ou des musulmans.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens