Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 08:44

Je parle ici de pure démocratie, celle que Montesquieu évoquait : « Lorsque, dans la république, le peuple, en corps, a la souveraine puissance, c'est une démocratie » … « Gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » dit encore Abraham Lincoln. Celle-là, (inscrite au fronton de la Constitution française) exige pour être appliquée que l’on donne aux citoyens le droit de se tromper.

Or, quel gouvernement peut dire : « cette loi concoctée par nous « les sachant », que nos experts ont peaufinée, décrétée comme bonne et indispensable, nous allons l’abandonner puisque le peuple ignare et ses représentants félons en ont ainsi décidé »

Il y a, on le sait, dans le principe démocratique le risque que les citoyens ne soient pas à la hauteur ainsi que celui d’un tropisme démagogique qu’Aristote dénonçait déjà comme un possible danger corrupteur. Ni le Chef de l’état, ni le Premier ministre ne sont prêts à sacrifier leurs résolutions sur l’hôtel d’un principe qu’ils considèrent désuet et seulement utile à apaiser la galerie.

D’autant que les français se contentent aisément de cette sorte de monarchie républicaine pourvu qu’ils aient le droit de garder ou de virer leur monarque tous les cinq ans. Encore que l’abstention montante ne vienne, par la désaffection croissante du sentiment citoyen, saper le seul acte qui puisse encore se dire de démocratie.

Tout cela conduit à une dichotomie entre les menant et les menés. Les acteurs politiques sont sur la scène, côté cour et côté jardin mais le peuple reste dans la salle, confortablement assis et inactif. Nous en sommes au premier chapitre de la « société spectacle » dont Guy Debord parlait : « La séparation achevée »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens