Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 09:53

L’école et l’habitude font croire au peuple qu’il est en démocratie parce qu’on lui donne, de temps à autres, le droit de choisir ceux qui le gouvernent, puis de défiler dans les rues entre deux rangées de CRS lorsqu’il n’est pas content--On est loin du slogan « Gouvernement du peuple, par le peuple… » inscrit au préambule de la Constitution.

Cependant il est vrai, plus encore aujourd’hui, que la complexité des problématiques gouvernementales appelle connaissances, expériences, hors de portée du vulgum pecus. La démocratie représentative était censée, par le mandat que le peuple cédait au Parlement, donner la main au peuple et l’outil aux experts.

En permettant au gouvernement de passer outre le vote de l’Assemblée, la Constitution rompt le lien qui empêche la dérive vers un dirigisme plus ou moins éclairé. : faiblesse du parlement, directives européennes, les français subissent bien plus qu’ils ne pèsent sur les décisions du pouvoir.

Avec sa légitimité restreinte par des records d’abstention, le parlement européen est l’exemple même de cette démocratie de façade qui cède le pas à des pouvoirs dirigistes.

A l’instar de l’Amérique (si chère à Jean Monnet) l’UE nous offre la grande bouffe. Que veut-on de plus ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens