Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 08:53

En ce temps, il advint que le Roi et son Premier, imposèrent une loi dont le peuple ne voulait pas. Mais la démocratie présentait l’avantage de permettre que les Maitres, une fois élus, n’aient pas à tenir compte de l’opinion des gens.

La contestation aurait dû, comme d’habitude, s’en tenir à des manifestations encadrées et paisibles, telles qu’autorisées par la loi, mais quelques violences inhabituelles donnèrent à croire qu’une véritable colère montait au sein de la population.

Le moment du renouvellement des Seigneurs approchait et il vint à l’esprit de quelques petits Maitres d’entrer en rébellion avec M. Premier. Ils le firent au nom de leur conscience afin de ne point déroger aux principes auxquels ils devaient d’avoir été élus. Incidemment, cela leur donnait aussi prétexte de tenter leur chance aux prochaines élections.

Un vieux sage auquel on avait rapporté les faits en déduisit que les régimes, faute de s’adapter aux réalités du monde, ne manquaient pas, eux aussi, de vieillir.

« Quand le peuple sera intelligent, alors seulement il sera souverain » Et si le peuple devenait intelligent ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens