Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 10:01

« La France sans les musulmans ne serait pas la France » Sans doute est-ce vrai puisque c’est le très sérieux journal « Le Monde » qui le dit…Cela suppose qu’un pays peut être à la fois laïque et musulman, comme la Turquie par exemple. Mais tandis que l’Islam est présent en Turquie depuis la seconde moitié du XI ème siècle, la France (précédemment judéo-chrétienne) ne se voit musulmane (à un degré bien moindre) que récemment (en masse depuis les accords d’Evian).

Mais c’est quoi être musulman ? C’est se conformer à un minimum de règles du Coran et de l’Hadith telle que celle-ci : « <Ordonnez à vos enfants de faire la prière lorsqu’ils atteignent la septième année et contraignez-les à la faire lorsqu’ils atteignent la dixième année »

Dans un pays laïc, mais où 97% de la population est musulmane, cela ne pose aucun problème. Il n’en est pas de même en France où la progression de l’islam n’a pas encore atteint un point tel que l’école et les institutions de la république se trouvent en parfaite concordance avec une religion qui impose à ses enfants le devoir de croyance.

Il serait trop facile d’attribuer le malaise psycho-social qui règne ici et là (et qui débouche parfois sur de terribles drames) au fait que les enfants du Livre sont tiraillés entre une vieille radiation française laïque pure et dure et l’obligation de croyance en Allah.

Face à cela la République a le tournis : tandis que son président décore de la légion d’honneur le wahhabisme, Elle (la république) tient un discours altier sur les principes intangibles de la révolution française tout en faisant passer des spots de propagande pour juguler d’éventuelles vindictes de petits blancs contre les musulmans.

Dans le même temps Amar Lasfar, président de l’UOIF, tient un discours difficile à comprendre pour un esprit cartésien : « Je suis français, dit-il, avant d’être musulman » … Impossible : On peut être français et musulman, musulman et français (droit du sol) mais pas l’un avant plus que l’autre. En l’espèce la priorité est impossible du fait de l’antinomie qui existe entre le laxisme (principe fondamental) de la laïcité et la rigueur de l’islam.

Quoiqu’il en soit les migrations musulmanes qui se profilent à l’horizon de mois et d’années à venir vont renforcer l’impact de l’Islam en France et ce sera pour le futur président de la République un problème majeur auquel il devra réfléchir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens