Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 10:14

En venant à sa rescousse, Laurent Berger permet à Manuel Valls de sortir la tête haute et les jambes propres, de l’incroyable galère dans laquelle il s’était fourré. Pour autant (et pourvu qu’il ne l’aggrave pas) le projet Berger-Valls ne soulage en rien la fracture sociale. Fracture sociale entre ceux (et ils sont nombreux) qui disposent d’un bon job, roulent en cross over, vont au ski ou en croisière et les autres, dont on maintient la bouche hors de l’eau à coup de RSA et de restos du cœur. « Vae victis » disaient les romains.

Il pourrait en être ainsi encore longtemps, sauf que, jour après jour, le temps des élections approche et que le projet Berger-Valls participe, en tant que pièce maitresse, à la préparation de la plus belle veste que la gauche ait connue depuis longtemps.

Pour le moment François Hollande, Manuel Valls et son gouvernement feignent de ne pas en avoir conscience : ils sont comme ces gens qui tombant du 15eme étage disent « jusqu’ici tout va bien » jusqu’à l’impact fatal. Je situe à septembre le temps où ceux qu’ils entrainent dans leur chute vont s’enquérir de trouver un parachute. J’augure qu’il sera trop tard !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens