Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 12:45

Suite aux attentats pilotés par le Califat de l’EI, la France a été le premier des Etats Européens à se mettre sur la défensive. Sous la pression de Daech, le gouvernement a pris des mesures sécuritaires drastiques : Renforcement des effectifs et des moyens de police, fichiers, écoutes, état d’urgence, projets de lois diverses, concrètes et symboliques, visant à la protection réelle ou psychique.

L’attentat de Bruxelles pousse les Européens à prendre de semblables mesures quitte à aller plus loin encore. Désormais, la question qui se pose est de savoir si des états, pour se dire démocratiques, ont à se fixer des limites aux atteintes des libertés.

Reste aussi une question essentielle : Si la France (l’Europe ?) est en guerre, comme le dit Manuel Valls, pourra-t-elle gagner celle-ci en restant sur la défensive ? Ne devra -t-elle pas passer à l’offensive pour couper les têtes pensantes qui sont en Syrie, probablement à Raqqa…

Alain Juppé, futur Président de la République, répond d’avance à cette question : « Non la France n’enverra pas des troupes au sol pour combattre Daech ».

Reste à savoir comment concilier le principe de sociétés libres et ouvertes avec la nécessité de contraintes pour des questions de sécurité. « A peine les hommes ont-ils acquis la liberté qu’ils s’empressent de la rendre »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens