Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 10:40

Si un bon Premier ministre est celui qui a un chômage élevé, une forte dette, une imposition record, une monnaie en baisse, une guerre à financer, des attentats à pleurer et un état d’urgence à renforcer : assurément, Manuel Valls est un excellent Premier ministre.

Tout irait donc bien, si une coutume issue d’un passé qui remonte à 1848, (je veux parler du vote universel masculin) puis étendu en 1944 aux Femmes, ne venait perturber, de loin en loin, la mécanique bien huilée du régime Présidentiel de 1958.

Encore que le suffrage universel soit, en France, particulièrement atone puisque les dernières élections montrent que 50% des électeurs potentiels ne votent pas. Il est vrai que la démocratie représentative évite au citoyen le fardeau de contribuer aux affaires publiques. L’inaction conduisant à l’indifférence, font que lorsque le suffrage est sollicité, le reflexe républicain s’en trouve ankylosé.

Les choses étant ce qu’elles sont, sur 44 millions d’électeurs appelés aux urnes seuls 22 millions se sont déplacés desquels il faut soustraire les six à sept millions qui ont voté FN, mais déclarés officiellement bannis de la République par le Premier ministre et plus informellement proscrits par la classe politique et la majorité de la presse. De 44 millions voici le suffrage, correctement admis, réduit à 15 millions : Quoi qu’ils en disent ce n’est pas un signe de très bonne santé démocratique.

Le sacrifice des postulants socialistes, voulu par le gouvernement pour faire barrage au FN dans les régions où le peuple vote pour lui, sera-t-il suffisant pour permettre à la puissance des appareils de primer la volonté populaire ? Le blocage de la soupape démocratique n’empêchera pas la pression de monter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens