Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 09:06

Le monde occidental s’accorde pour dire que l’Etat Islamiste procède d’une déviance religieuse particulièrement cruelle et dangereuse. Que pensent de cela les grands pays musulmans comme l’Algérie, la Turquie ou l’Egypte ? N’est-il pas étonnant de voir que ceux qui sont proche de la Syrie et de l’Irak et qui aspirent à un Islam apaisé et compatible avec des valeurs universelles, ne se trouvent pas en première ligne, je veux dire sur le terrain, pour lutter contre Daech ?

Contre la barbarie, dit Jean-Marie le Guen, la France sert de bouclier à l’Europe. Bravo ! Mais est-ce à dire que les frappes aériennes (qui nous coutent très cher) seront suffisantes pour mettre Daech à genoux ? Non répondent la plupart des experts militaires : il faut combattre sur le terrain. Si les russes pourront, le moment venu, compter sur les forces de l’Armée Syrienne, il n’en est pas de même pour nous puisque nous combattons aussi Bachar el Assad.

En vérité, jusqu’à présent, nos frappes ciblées n’ont guère d’impact probant sur la mise à mal de l’Etat Islamiste, par contre elles participent à importer le terrorisme chez nous. Et quand bien même nos bombes seraient efficaces, l’Islamisme est comme l’hydre de Lerne : on coupe les têtes mais la bête vit toujours.

Pour faire court et parler poliment, François Hollande est en train d’engager la France dans un fichu merdier.

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens