Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 08:27

L’histoire de la France est une histoire de guerres. Au seuls critères historiques, la guerre relève presque de l’état normal. C’est ainsi que lorsque les autorités ont annoncé que la France était en guerre personne n’a paru surpris ou contrarié.

D’autant que si les guerres ont parfois créé plus de malheurs qu’on ne pourrait dire, elles ont au moins l’avantage de rassembler. Lorsqu’un pays, malgré les promesses et les surcroits d’impôts, a trop de chômage et de dettes, le peuple a tendance à regimber, au moins dans les urnes, parfois dans la rue. La guerre fige les citoyens devant le drapeau de sorte que la France sera le premier pays de l’UE à renoncer aux libertés accordées par la convention européenne des droits de l’homme.

Après la guerre au Mali, le Président Hollande a décidé de la poursuivre en Irak et en Syrie. Il s’agit maintenant de détruire l’état Islamique, grâce à des bombes capables de viser une aiguille dans une botte de foin, tout en s’assurant de l’appui des combattants capables de combattre au sol. (Al-Nostra proche d’Al-Qaida, Front Islamiste, Armée syrienne libre, Armée Syrienne Bachar-el-Assad, Kurdes du YPG, Armée Irakienne…)

L’ennui c’est que la plupart de ses groupes se réclament de l’Islam et se battent aussi entre eux. Mais le vrai risque, le vrai danger, serait que Washington et Moscou profitent de la circonstance pour régler leurs différends par Turquie interposée. Pour le moment le score revient aux Alliés : Soukhoï 1, F1 zéro.

François Hollande a reçu la France en Paix, va-t-il la rendre en Guerre ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens