Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 13:06

L’article 4 de la Constitution précise : « Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie »

Question : Le Front National répond-t-il aux conditions de l’article 4 de la constitution ? Non répond le Chef du Gouvernement ! A une élue du FN : « Vous n’êtes ni la République ni la France »*

Il appartient au Président de la République de pallier l’ambiguïté qui consiste à donner droit au citoyen d’élire un député, dont le Premier ministre conteste, en plein hémicycle, la légitimité. Un tel manque de respect du citoyen contrevient au principe du suffrage universel.

L’article 5 de la Constitution donne au Président mission de « veiller au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État »

A moins de laisser se déliter la démocratie française jusqu’au point de non-retour, il est urgent, que le Président Hollande demande au Conseil Constitutionnel de statuer sur la légitimité des élus et en particulier ceux du Front National. Si les élus du FN ne sont « Ni de la République ni de la France » il y a imposture à laisser des citoyens voter pour eux.

*A Marion Marechal le Pen le 10 mars 2015 : « Alors Madame, jusqu'au bout, je mènerai campagne pour vous stigmatiser et pour vous dire que vous n'êtes ni la République, ni la France »…. « Hors de question de laisser la FN remporter une région »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens