Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 12:41

Je suis né d’un hasard de lingeries froissées et de sève imprévue. Je fus larve, animal et soi-disant humain. J’ai pris, peu à peu, conscience de mon existence en refusant d’admettre le non-sens de la vie et sa courte durée.

Alors, comme les autres, je me suis rangé à la loi du troupeau. La pensée collective m’a soumis. Je n’ai pu accéder à la désespérance qui m’aurait fait aimer le monde et croire à l’éternité.

« La rose est sans pourquoi, fleurit quand elle fleurit, n’as souci d’elle-même, ne désire être vue » Ô ! Sublime espérance.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens