Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 11:08

En tant que Premier Ministre, François Fillon se voyait gouverner en couple avec le Président de la République tout en sachant que la tâche la plus rude, celle de l’exécution, lui incombait, mais, qu’à ce titre, il espérait que la plus grande part du mérite lui reviendrait.

Cette vision des choses, qui n’a rien de faux en soi, ne correspond cependant pas à l’esprit de la 5eme République. Voulue par le General de Gaulle il est clair que cette Constitution a fait du Président un Monarque et du Premier Ministre un vassal ce qui n’a rien de péjoratif. De ces Vassaux il en fut de puissants, de célèbres comme Louvois et de sages comme le cardinal de Fleury.

Volontaire, loyal, fidèle, Manuel Valls est, dans l’esprit de la 5eme, le meilleur Premier Ministre qu’un Président puisse rêver. Suiveur opiniâtre et scrupuleux des pistes tracées par son maitre, aucun de ses échecs électoraux n’a jusqu’à présent brisé son élan mais le possible revers aux régionales pourrait marquer une divergence de parcours entre lui et le Président. Divergence rendue fatale par la nécessite pour ce dernier de donner priorité à toutes mesures optimisant ses chances de réélection.

Si le résultat des régionales montre que la feuille de route assignée à Manuel Valls n’est pas compatible avec les conditions requises pour la réélection de François Hollande (alors que celui-ci est déjà en campagne) le Premier Ministre aura alors le choix entre persévérer sur la ligne dont il dit et répète qu’elle assure le succès de la France ou se dédire pour se mettre au service de la victoire du Président.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens