Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 15:24

Je ne veux pas parler du malheur que j’ai connu, enfant, lorsque la Division « Das Reich » sévissait du coté de Tulle ou de Bergerac : A une certaine extrémité du désespoir l’indifférence surgit.

Je veux dire que selon L’INSEE, la France, (sans parler des chômeurs) compte 8.5 à 8.6 millions de pauvres. Je veux dire qu’en France, 250000 à 300000 personnes sont privées de logement. Entre 30000et 40000 personnes vivent dans la rue et ne survivent (pas toujours) que grâce à des dispositifs d’accueil d’urgence.

A leur création les « Restos du Cœur » (Coluche) avaient pour ambition de distribuer 8 millions de repas dans l’hiver, ils en sont à 130 millions…

Est-ce ma nature ? Est-ce ma vie ? J’avoue ne pas être jaloux des émotions faciles dont politiques et médias ne cessent de nous gratifier. Je place donc la question sur un plan purement trivial : Tant mieux si la France a de l’argent et des logements à offrir à des malheureux étrangers. Mais qu’ont donc fait ces « povero creatura » françaises pour qu’elles doivent mendier aux restos du cœur ou coucher dans la rue ?

Pourquoi Mme Merkel qui a des emplois à offrir et six millions d’euros à mettre sur la table est-elle si dure avec les chômeurs grecs ?

« GOT MIT UNS »… sans moi en tous cas !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens