Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 08:07

Hors des périssologies sur le scandale VW dont on nous rabat les oreilles, il faudrait, me semble-t-il, faire le distinguo entre différents aspects de cette affaire.

--Politique : Réel en ce qui concerne la nécessité écologique. Suspect dans le profit personnel que d’aucuns peuvent en tirer.

--Juridique : La tromperie étant reconnue par les auteurs eux-mêmes il reste à la justice de faire son travail.

--Economique : L’avenir dira quel en sera l’impact sur VW, sur d’autres constructeurs ainsi que sur les clients.

J’en viens au principal sujet que je veux aborder ici : Celui de la réalité technique.

Pour des raisons, souvent politiques mais néanmoins louables, on impose aux constructeurs des normes de pollutions de plus en plus difficiles à respecter, d’autant que, parallèlement, les clients exigent de plus en plus de puissance des moteurs. Résultat : Les constructeurs (tous les constructeurs ?) annoncent des valeurs qui ne correspondent pas à la réalité.

Face à cela, les pouvoirs publics mettent en place des contrôles statiques qui trompent la galerie, puisque seuls des tests en conditions normales d’utilisation* pourraient donner une vraie lecture de la réalité des choses. En fait un mécanicien peut reprogrammer la cartographie d’un moteur pour ajuster sa puissance aux normes de pollution. Ce faisant, il ne fait que respecter la loi. C’est exactement ce que fait de manière automatique le logiciel de VW.

Par contre, après le passage au contrôle, il est illégal et répréhensible de reconfigurer la gestion du moteur pour lui redonner plus de puissance. Le logiciel VW le fait automatiquement, ce qui est interdit. Il ne reste qu’à croire qu’aucune autre intervention de ce genre, celle-là individuelle, n’est, ou ne sera, faite sur les millions de moteurs diesel en service.

Bref, la triche étant possible et facile, il reste à tabler sur l’honnêteté des constructeurs et le civisme des utilisateurs. Madame Royal peut croiser les doigts.

*Ce que font les Américains.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens