Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 09:53

Il est vrai que la nature a joué un drôle de tour à l’homme : En tant qu’animal elle lui donne juste assez de durée de vie pour assurer la pérennité de sa race. En tant qu’humain assez d’intelligence pour créer son propre monde dont les limites reculent chaque jour au fur et à mesure des avancés de la science.

Une minorité, se résolvent à accepter leur condition animale et attendent la fin avec sérénité. La majorité qui assume sa position humaine vers un statut de demi-dieu n’a que le choix entre accepter l’absurde ou se réfugier dans la religion.

« La certitude de la mort, ce côté élémentaire et définitif de l'aventure en révèle l'absurdité » : Tel que défini, l’absurde est si difficile à accepter (au moins en tant qu’inanité) que même Camus ne peut s’y résoudre puisqu’il en tire sa révolte, sa liberté et sa passion.

Restent les religions. Celles qui n’ont pas rendu à César ce qui est à César, celles qui, hors de leurs églises, imposent leurs dogmes, leurs règles, leurs rites dans la vie de tous les jours, n’ont pas fini de poser des problèmes à la République.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens