Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2015 4 09 /07 /juillet /2015 10:43

Que le précèdent gouvernement grec ait tapé sur les pauvres et ménagé les riches est un fait indéniable que les gauches expliquent par une sorte de trouble connivence avec les banquiers « terroristes » de la zone-euro.

Mais, après Michel Onfray, je me demande pourquoi, alors qu’il a refusé de jurer sur la Bible, Alexis Tsipras n’a pas aboli les prébendes (parfaitement injustes) de l’Eglise Orthodoxe ? Pourquoi, aussi, fait-il preuve d’autant de bienveillance vis-à-vis des riches grecs liés à Washington ?

Je trouve l’explication dans le fait qu’au-delà des sentiments et des idées il n’y a pas de plus fortes alliances que celles de la raison. En ces temps de campagne électorale les démocrates américains ont besoin des lobbys grecs et de leurs subsides. De son côté Alexis Tsipras a besoin du puissant soutien de Washington contre la méchante Allemagne.

Ceci expliquant cela, le physique hollywoodien du premier ministre grec n’est pas pour rien dans les commentaires flatteurs qui se tiennent, à son sujet, dans les restos chics américains.

Voilà pourquoi à l’intérêt politique des socialistes français (y compris ceux des plus à gauche), vient se mêler celui, franchement vénal, des capitalistes.

Voilà pourquoi Paris et Washington, soutenus par l’ensemble des forces de gauche arriveront à faire que, non seulement les grecs ne paient pas leurs dettes, mais que celles qui vont venir soient supportées par les contribuables européens, notamment français.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens