Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 14:21

Jusqu’à présent le régime Présidentiel de la Cinquième République laissait planer un flou sur le réel pouvoir du Parlement.

Certes, nous savions que le Sénat, essentiellement composé de notables, ne jouait qu’un rôle de « Conseil des Sages » et que le vrai pouvoir, de par leur droit à voter les lois, restait acquis aux Députés.

Nous savions aussi que le régime Présidentiel disposait de l’arme du 49.3 et des ordonnances pour, le cas échéant, se passer de l’Assemblée. Mais, sauf erreur, c’est la première fois qu’un Gouvernement utilise son bazooka contre ses propres députés.

Ce faisant, il se libère de toute contrainte, et pose le masque de la Cinquième République en dévoilant son véritable visage : celui d’une sorte de monarchie (au sens de pouvoir d’un seul) constitutionnelle, à mandat limité.

Mais, plus le pouvoir est grand, plus sa lame risque de se retourner contre celui qui le détient. Le repli de l’exécutif dans le totalitariste ne peut se justifier que par les résultats. Faute de quoi cela ouvre la voie aux partis extrémistes.

Pour François Hollande et Manuel Valls, le temps des annonces non suivies d’effets, est maintenant compté.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : billets d'une pensee ordinaire
  • billets d'une pensee ordinaire
  • : "Les Démocraties ne peuvent pas plus se passer d'être hypocrites que les Dictatures d'être cyniques" Il n’y a qu’une Liberté : celle à se déterminer d’agir de façon morale
  • Contact

Recherche

Liens